Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

Toute l'eau vive hors activité de compétition

Modérateur : Fredo_07

Message
Auteur
samautrand
Messages : 149
Inscription : sam. oct. 26, 2002 11:33
ville : Saint-Pons
Navigue avec (bateau) : Salto
Slice
Type de pratique : rivière
département : 07
Rivière(s) sur laquelle je peux donner des infos : Ouvèze d'Ardèche Eyrieux
Localisation : Ardèche

Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#1 Message par samautrand »

Bonjour.
Je vous mets ici le texte d'un mail reçu aujourd'hui, qui vient du Pôle eau du conseil départemental de l'Ardèche/ Natura 2000 Eyrieux Boutières. A avoir en tête pour ceux navigant sur la Glueyre ces jours-ci.
Information sur une épidémie en cours sévissant sur la population d'Ecrevisse à pattes blanches du bassin versant de la Gluèyre et dispositions sanitaires à prendre pour éviter sa diffusion

Bonjour à tous,

Le 13 octobre dernier, une mortalité anormale d'Ecrevisses à pattes blanches a été constatée sur la rivière Veyruègne au niveau de Saint-Pierreville. Après la réalisation d'analyses en laboratoire, il a récemment été diagnostiqué les effets d'un pathogène appelé Aphanomycose ou encore Peste de l'Ecrevisse. Cette situation est grave car ce pathogène est extrêmement virulent et contagieux, de nombreux cadavres jonchent actuellement le fond de la rivière, et cela ne va pas s'arrêter là !

Il est très probable que la population d'Ecrevisses à pattes blanches (espèce patrimoniale et en forte régression en France) de la Veyruègne et de la Gluèyre (une des plus belles populations de cette espèce connue à ce jour en France) soit en grande partie décimée dans les semaines à venir. En effet, ce pathogène est mortel à 100% pour toutes les écrevisses Européennes (dont l’écrevisse à pattes blanches) ; toutes les écrevisses à pattes blanches situées à l’aval de Saint Pierreville vont donc disparaître !

Nos rapports au quotidien avec la rivière peuvent influencer notablement la propagation de ce pathogène et notre vigilance peut permettre d'éviter son expansion incontrôlée vers d'autres rivières. Pour cela, il est vivement recommandé d'éviter de manipuler de l'eau de la Veyruègne et de la Gluèyre, et de proscrire leur traversée que ce soit à pied ou en véhicules pendant plusieurs semaines. En effet, les spores de ce pathogène semblent pouvoir s’accrocher très facilement à de nombreux supports (pneus de voiture-traceurs, caoutchouc de bottes, etc) et peuvent alors être très facilement transportés vers d'autres milieux non contaminés et transmettre la maladie à de nouvelles populations d'Ecrevisses.

Pour les professionnels qui ne peuvent pas éviter le contact avec l'eau de la rivière (microcentraliers, agriculteurs dans certaines situations telle que la nécessité d'un accès à une parcelle par un passage à gué, etc.), il est indispensable que soit désinfectés l'ensemble des instruments et autres éléments qui ont été en contacts avec l'eau de la rivière et qui seraient susceptibles d'être utilisés sur d'autres cours d'eau. Là aussi le risque est de transporter et transmettre ce pathogène à d'autres cours d'eau. Pour la désinfection, il peut notamment être utilisé de la javel (voir document en annexe).

Ces mesures sont à mettre en place en temps normal pour éviter les contaminations des populations d’écrevisses à pattes blanches encore présentes sur de nombreuses rivières du secteur. Lors de cette épidémie la charge pathogène est extrêmement importante et le risque de transmission est considérablement accru.

Nous travaillons actuellement avec les institutions et acteurs locaux à la mise en œuvre d'une stratégie de lutte contre l'émancipation de cette épidémie.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
En pièce jointe le "protocole de décontamination" recommandé.
Pièces jointes
Protocole_decontamination_ONEMA.pdf
(1.49 Mio) Téléchargé 32 fois

Avatar de l’utilisateur
Lumpy
Messages : 132
Inscription : jeu. nov. 11, 2010 12:20
Navigue avec (bateau) : Burn M
Type de pratique : belles rivières, hamac, bière
Localisation : Ardèche

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#2 Message par Lumpy »

Aïe, ça fait mal une telle nouvelle... :(
Quelqu'un a t-il déjà pratiqué la désinfection (sérieuse) de tout son matos ? Comment ça se passe ?

Avatar de l’utilisateur
p.orosz
Messages : 89
Inscription : mer. nov. 07, 2001 20:45
ville : Annemasse
Navigue avec (bateau) : Remix et Kanda
Type de pratique : rivières
département : 74
Rivière(s) sur laquelle je peux donner des infos : Arve, Giffre, Chéran, Dranses, Fier, Borne, Sesia, etc...
Localisation : Annemasse
Contact :

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#3 Message par p.orosz »

Il y a beaucoup d'eau actuellement en Ardèche.
Les mesures de décontaminations sont complexes.
Dans le doute et en attendant d'en savoir plus, il est certainement raisonnable de ne pas naviguer sur le bassin de l'Eyrieux pour éviter de propager la peste sur d'autres bassins.

samautrand
Messages : 149
Inscription : sam. oct. 26, 2002 11:33
ville : Saint-Pons
Navigue avec (bateau) : Salto
Slice
Type de pratique : rivière
département : 07
Rivière(s) sur laquelle je peux donner des infos : Ouvèze d'Ardèche Eyrieux
Localisation : Ardèche

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#4 Message par samautrand »

Je crois que ce genre de problème se rencontre sur certaines rivières des Pyrénées avec la moule zèbre, je ne sais pas comment c'est organisé là-bas.
Dans notre cas, de ce que je comprends du protocole: pour kayak et pagaie un peu de javel et à la station lavage pour rincer, que ça parte pas dans la nature. Par contre pour les k-way, casques et autres équipements personnels, la javel ça doit pas être le top.

Avatar de l’utilisateur
Lumpy
Messages : 132
Inscription : jeu. nov. 11, 2010 12:20
Navigue avec (bateau) : Burn M
Type de pratique : belles rivières, hamac, bière
Localisation : Ardèche

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#5 Message par Lumpy »

Tentative de compréhension avec mes moyens limités de non-biologiste (car j'aurais aimé plus de précisions dans l'alerte de l'ENS Natura 2000 Boutières) :
Page Wikipédia sur le parasite : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aphanomyces_astaci
Page sur le "Global invasive species database", base de donnée que je suppose sérieuse car dépendant de l'UICN : http://www.iucngisd.org/gisd/species.php?sc=107
Sur cette dernière page, on lit :
Ways of transmission only involves movements of chronic carriers, i.e. North American crayfish, or infected crayfish (Söderhäll and Cerenius, 1999). The chances of transmission by other means such as items that have been in contact with contaminated water, fish or birds are very low and can only occur during the short period of survival of the Aphanomyces spores, i.e. a few days.
Soit, grosso modo :
Les modes de transmission incluent seulement les déplacements des porteurs chroniques, c'est à dire l'écrevisse américaine, ou des écrevisses infectées (Söderhäll and Cerenius, 1999). Les risques de transmission par d'autres moyens comme des objets ayant été en contact avec de l'eau contaminée, poissons ou oiseaux sont très faibles et peuvent seulement se produire durant la courte période de survie des spores d'Aphanomyces, c'est à dire quelques jours.
Si les gestionnaires de l'ENS ont des données plus précises ce serait bien qu'elles soient diffusées, et pour éviter un flou désagréable et pour éviter les risques de propagation.

Avatar de l’utilisateur
pascalou
Messages : 1559
Inscription : dim. févr. 26, 2006 19:08
ville : malaucene
Navigue avec (bateau) : java,salto
Type de pratique : haute riviere
département : 84
Rivière(s) sur laquelle je peux donner des infos : ouveze , toulourenc, meouge ,eygues

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#6 Message par pascalou »

salut
donc logiquement si tu renavigues pas dans la foulée le champignon est censé crevé.... au chili sur certaines rivieres les gars te desinfectent avec un pulverisateur

Avatar de l’utilisateur
Fredo_07
Messages : 5592
Inscription : lun. nov. 05, 2001 17:07
ville : Beauchastel
Navigue avec (bateau) : GuguiProd Shinobi, Zet Raptor et Wavesport ZG 48
Type de pratique : rivières classe 3/4/4+/ petit 5
département : 07
Rivière(s) sur laquelle je peux donner des infos : Eyrieux et ses affluents de la Drôme, Autres rivières de l'Ardèche et de la Drôme
Contact :

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#7 Message par Fredo_07 »

en Norvège aussi il faut désinfecter le matos sur certaines rivières il me semble

Avatar de l’utilisateur
raph joss
Messages : 1021
Inscription : mar. avr. 22, 2003 11:33
ville : Bourgoin-Jallieu
Navigue avec (bateau) : Tutea, Veloc
Type de pratique : Rivière
département : 38

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#8 Message par raph joss »

"en Norvège aussi il faut désinfecter le matos sur certaines rivières il me semble"

oui , en tout cas c'était encore le cas il y a quelques années. En revanche là haut ce sont les saumons qui sont touchés.

fparrel
Messages : 114
Inscription : jeu. nov. 15, 2012 11:49

Re: Glueyre, épidémie sur la population d'écrevisses

#9 Message par fparrel »

C'est très commun partout dans le monde ces procédures de désinfection.
Voici le protocole non-orthodoxe que j'applique:
Si temps long entre deux navigation: laisser sécher en ne laissant d'humidité nulle part, ces pathogènes ne survivent pas très longtemps au sec.
Sinon frotter tout avec de la javel, laisser agir et rincer. Dans une station de lavage voiture c'est parfait, sinon à un endroit où le sol pourra filtrer un peu.
Pour le textile, c'est finalement le plus compliqué car si on veut naviguer 2j de suite, il a pas le temps de bien sécher, et la javel ça abîme. La seule solution dans ce cas et d'avoir plusieurs jeux.
A noter qu'il faut aussi se laver soi-même (c'est un peu évident, mais en camping on peu être amener à se passer de douche).

Le plus simple restant quand même en général de ne pas changer de bassin versant. Et dans le même bassin versant naviguer les parties hautes avant les basses. Et le truc à absolument éviter: se faire un affluent par jour.

Répondre