Index  •   Annuaire  •   FAQ   •  Rechercher   •  Mot de passe oublié? Nous sommes actuellement le Ven Nov 27, 2020 07:15




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
 l'autre mai 68 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 16:40 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
Un petit sujet qui arrive avec un mois de retard, mais mieux vaut tard que jamais, pour rappeler que , si l'on a beaucoup parlé dans le medias récemment des 40 ans de mai 68, pour nous kayakistes cette date correspond à un autre 40ème anniversaire: celui de la première descente du Haut-Tarn.

C'est en effet en mai 1968 qu'a eu lieu ce qui correspond certainement à l'acte de naissance de la haute rivière française, à mettre à l'actif de 5 grands pionniers, en l'occurrence Paul LAUTARD, Jo GENIN, Jean MAGDINIER et René MONJAUZE (+ X)

Cette première descente, effectuée en bateaux fibre de 4m50, et qui prit 5 heures pour aller du ravin de Manuber au barrage de la Vernède, avait été précédé de plusieurs reconnaissances à vélo effectuées en particulier par Paul Lautard qui mettait souvent son vélo dans la 2 CV à l'occasion de ses 'randonnées'.

C'est d'ailleurs plus tard à l'occasion d'une de ces randonnées qu'ils découvrirent le gouffre des meules, ouvert bien des années après par la triplette Peschier/Friley (le neuveu de Paul) et Duboc.
Les reconnaissances de Paul les avaient d'ailleurs mené également vers le parcours des sources dont on a beaucoup parlé récemment, qu'ils avaient bien sûr jugé infranchissable

Voilà donc sur EVO on ne pouvait pas passer à côté de cet hommage, rendu possible par le travail fait par Eric Deguil qui viendra compléter plus tard .

Eric a glané ces histoires lors d'une réunion récente des pionniers d'Avignon-Nîmes, en particulier auprès de Jo Genin et de Germaine Lautard, le femme de Paul, qui de plus a confié son 'album photo' pour être scanné. Voici les photos en question

http://www.eauxvives.org/photos/httarn68/


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 17:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Mars 24, 2005 16:41
Message(s) : 18
Localisation :
Respect messieurs les 68 tar(n) de l'eau vive !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 18:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 04, 2003 10:57
Message(s) : 264
Ces photos ont été publiées dans le n°9 de CKM de décembre 71 et ont permis à cinq céistes (en c1 Hahn, 4 m de long en fibre) du défunt Canoe club de Rennes dont j'étais, d'accomplir la descente du ravin de Manuber au barrage de la Vernède en avril 76. Chacun d'entre nous devait mémoriser une ou deux photos pour reconnaitre les passes et pour toute sécu nous n'avions qu'un malheureux bout de corde et une chambre à air achetée au Pont de Montvert. Il nous aura fallu 7 heures d'effort, quelques bains mémorables, et plusieurs rouleaux de scotch pour arriver au barrage et nous avons beaucoup pensé aux pionniers de 68.
François Parigot


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 18:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 04, 2003 18:07
Message(s) : 1321
Localisation : cevennes ardechoise
ce qu'ils ont fait est enorme!
j'etais au rassemblement y'a 10 ans pour la commération des 30 ans mais ca avait été un peu gaché par la neige qui s'etait invitée en avril!
j'ai hate d'en savoir un peu plus sur leurs épopée et pas que sur le haut tarn mais dans toute une région.
total respect pour les pionniers!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 18:43 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Sep 17, 2003 21:28
Message(s) : 2625
quote:
de 5 grands pionniers, en l'occurrence Paul LAUTARD, Jo GENIN, Jean MAGDINIER et René MONJAUZE (+ X)

Je n'en compte que quatre ; je suppose que François Parigot est le cinquième...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 20:16 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Nov 06, 2001 19:48
Message(s) : 2555
Il existe un film d'époque sur cette première qu'on nous avait projeté au trentième anniversaire à Pont de Monvert.
Ce serait sympa de le voir un jour sur internet ;)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 21:06 

Inscription : Dim Mars 25, 2007 09:37
Message(s) : 2
Localisation :
Les articles de René, dans CKM, m'ont donné l'envie de naviguer sur les rivières. J'ai débuté en Normandie en 1974. Quelques années plus tard à Montélimar, en 1986, j'ai rencontré René. Nous avons navigué souvent ensemble. J'ai eu la grande chance de naviguer avec lui sur la Drobie en 2000 et sur le Haut Allier en 2001, avec son compère "Fritz". Ce sont de vrai encyclopédies : ils appellent tous les cailloux des rivières de France par leur petit nom. Une telle culture de la rivière c'est impressionnant. La carte EVO ils l'ont gravée dans la tête. Internet, le GPS, c'est arrivé un peu tard pour recueillir leurs informations.

René a arrêté la navigation en rivière en 2004 à 73 ans...
Il a été licencié FFCK jusqu'en 2005.
J'avais proposé sa nomination aux pagaies d'or en 2006.
Dommage que la FFCK ne l'ai pas salué car je crois qu'il a, grâce à ses articles, fait partager sa passion de l'eau vive à beaucoup d'entre nous !

Fritz navigue encore mais en marathon et merathon. Nous avons encore descendu la Drôme en 2007. Une opération de la hanche lui a fait perdre un peu de sa stabilité latérale et de sa confiance. La haute rivière c'est certainement fini pour lui. Il lui reste encore de belles navigations en Kmer et bateau de marathon.

Chapeau bas à tous ces grands coureurs d'eau vive


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 21:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Paul Lautard, le "Piroguier cévenol" comme on l'appellait était plombier de formation. Avait donc enfilé son vélo pliant dans la 2CV. Dans sa petite maison située sur les Haut de Nîmes.C'est de là que Paul partait en reparage à la recherche de girole et autres, mais aussi de riviéres.
En randonnée du côté de Pont de Monvert, il découvrit: Le Tarn.

"Le Tarn est le Prince des torrents cévenols. Enfants turbulent du mont lozère, il descend de cascade en cascade jusqu'a Pont de Monvert.
Après avoir traversé le village dont les demeures aux toits de "lauzes" gardent le souvenir des heures sanglantes qui endeuillérent cette région tourmenté, il pénetre dans des gorges tapissées de genêts et de chataîgniers."

Paul s'y rendra 5 fois. Dont deux accompagné je crois. Pour repérer en détail et nettoyer la rivière. Évaluant ainsi le niveau d'eau qui permettra à l'équipe de Nîmes-Avignon de descendre le haut Tarn du ravin du Manuber au hameau de la Vernède (le barrage n'existait pas).
Imagine d'entrée de jeu, vous voici à l'entrée de la "seringue" avec votre kayak de 4m50 et votre pagaie bois fabriqué par Le cousin à Jo Jeunin.Lui même qui réalisa dans son atelier d'ébéniste les premiers kayaks (du genre périssoire) qui naviguèrent sur le Rhône du côté d'Avignon.
Mai 1968 époque de la splendeur florale des genêts.
C'est parti pour 5 heures.
-LA PLANCHE À LAVER.
-L'ESCALIER DE RACOULE
-LE GOUFFRE DE L'HERMET
-LE ROCHER DE LA REMARQUE
-LA PERIGOUSE
-L'ELEPHANT
-LE GOUFFRE DE L'EMPEREUR
-LE SAUT DU COUGNET
-LA GRANDE CHUTE TOBOGGAN

A noter que bon nombre des rapides prénommés par cette équipe composé de Jo Genin, Jean Magdinier (pére de Michel Magdinier qui a rapporté de nombreuse médailles en slalom et en descente avant de mourir tragiquement au Maroc),Paul Lautard (dont sa femme, Germaine m'a légué ses CKM), René Monjauze (qui a rédigé nombre d'articles dans CKM) et Roland Bibaut (si mes souvenirs sont bon).

2 portages furent effectués. Une chute et un chaos. Bon nombre de passages furent assurés après reconnaissance. Celui qui assurent, c'est votre camarade posté sur son socle en granite scrutant le baigneur avec une corde prolongée d'une chambre à aire!

La section entre le Pont de Montvert et le ravin du Manuber n'a été ouverte que plus tard par la génération "Cévennes connexion" dont Eric Friley (neveu de Paul), Pierre Peschier ou encore le Dubosc.

Je pense avoir tout dis. j’espère ne pas avoir erroné cette page de l'histoire, qui ma était conté par Jo Genin et Raymond Laget (vous le connaissez, il est dans "Corsikayak") le week end dernier lors des 40 ans du club de Nîmes.
Je ne vous dis pas mon bonheur quand ces sages me racontaient leurs aventures cévenoles. Ou encore Corse!

Enfin je peux vous dire qu'ils sont fiers de "la relève"; quand je leur est montré mes photos et mes vidéos. Vous auriez vu leur têtes!...
AH lala. Ils sont magique ces bonhommes. Mais leurs femmes aussi.Autant accrochées a leur panier que leur hommes à une pagaie elles étaient fières de faire les navettes!
Ils transpirent la nature.

Je leur est dis que j'avais réalisé l'intégral du Tarn "les sources". Ce qu'ils pensaient infranchissable. Là encore vidéo à l'appui. Leurs têtes!...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 10, 2008 23:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 14:29
Message(s) : 1358
quote:
posté par Minimal
Je leur est dis que j'avais réalisé l'intégral du Tarn "les sources". Ce qu'ils pensaient infranchissable. Là encore vidéo à l'appui. Leurs têtes!...

J'en prend aussi pour moi cher camarade!! ;):)8):oops::)
On est un peu la "Cévenes re-connexion"!! ;)

Ca fait du bien d'avoir quelques infos des papis du CK francais, sans eux on en serait loin. Peut etre même que EVO se serait pas là...
Ils sont peut être fiers de nous, mais on est aussi fiers d'eux!!

Aller je matte Corsikayak et je vais au lit ;)

Val
http://valgrollemund.blogspot.com


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 05:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Paul a effectivement réalisé plusieurs films en Super 8. Dont un sur le haut Tarn: "Les Tarnivores ont les dents longues".
Mais là, c'est une histoire...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 07:59 

Inscription : Ven Mai 14, 2004 18:36
Message(s) : 90
Localisation :
Je voudrai saluer la famille Genin qui au debut des années 60 nous realisais nos pagaies sur mesure.Toute une epoque!:)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 09:50 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 14:29
Message(s) : 1358
...il en est pas loin... ;)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 19:18 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Paul avait aussi comme beaucoup d'autres, le zèle de tout écrire sur ces rivières.
Et je puis vous assurer que bon nombre sont à redécouvrir.Certaine n'ayant surement jamais été descendu depuis.
On dis que Paul avait réalisé 1000 riviéres dans sa vie. Il ne devait pas en etre loin c'est sùre.
Il notait tout, même ces bains. 170 précisément !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 20:39 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Juin 28, 2004 16:29
Message(s) : 117
trop bon ce retour sur l'histoire eric, j'aurais bien aimé etre a l'anniversaire du club le week end dernier mais bon...
pour la petite histoire, la section les sources aurais pu etre faite par Castellin il y a une bonne quinzaine d'années, ayant demandé a mon pere de l'accompagner pour cette descente.... non pour naviguer avec lui mais pour lui tenir la camera et lui faire la secu!!
il a refusé!
j'espere qu'on pourra bientot naviguer ensemble et joyeux anniversaire au Haut Tarn!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 11, 2008 21:43 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Ah, j'était déçu que tu ne sois pas là. Guilhem aussi n'est pas venu.
Mais bon, on vas tenter de faire ça en juillet pour St Crépin; à moins que tu es des plafond à péter.

Je savais pour l'histoire de ton pére et Castellain. Il m'en a parlé.
Sacré Castellain.
Du coup il est allé faire les chutes de la Rune en solo, sens vidéo... MDR


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juin 12, 2008 16:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Nov 19, 2001 20:39
Message(s) : 81
Localisation : Drôme
Ma contribution à ce sujet, qui fait un peu "revue des anciens combattants" .... mais c'est tellement important d'ancrer les pratiques actuelles dans une perspective historique.
J'ai pour ma part parlé du trio magique "Jean, Paul et René". Car c'était ça le noyau dur d'Avignon Nîmes. A côté, il y avait un jeunot (Jo Genin), un nourrisson (Eric Frilley), et d’autres (comme Fritz,).
J'ai eu la chance de rencontrer Eric en 1985, à une époque où les anciens "faiblissaient" un peu côté "performances", mais gardaient bon pied bon œil sur l'activité.
Il m'a "introduit" auprès de ces "légendes" du CK, pour lesquels je garde une admiration sans borne. Tout comme mon amitié pour Eric, qui a créé le lien entre ces défricheurs et le CK moderne.
Par exemple, pour ceux qui l'ignoreraient, le geste technique et surtout l'appellation "giclée" (devenu après boof en anglais), c'est Eric. Je ne souhaite d'ailleurs pas donner ici l'origine étymologique du terme !!! Pour les curieux, demandez lui !
Mais par dessus tout, ce que je dois à Eric, c'est d'avoir connu Paul Lautard. Un homme exquis : sage, discret, efficace, précis, … d'une étonnante humilité.
Paul ne racontait pas ses exploits ! Mais il était capable de décrire n'importe quel parcours si on le questionnait, avec insistance.
Car il s'estimait vraiment "peu compétent".
Une anecdote.
Un jour, crues dans la région de Nîmes. Je décide de faire les Concluses de l'Aiguillon avec Eric. Ce parcours, c'est plus du canyon que de la rivière. Mais bon, à l'époque il fallait "tout ouvrir" ; nous voilà partis. Avec Tonton Paul sur le bord, car une escapade nautique en pays gardois, il ne voulait surtout pas manquer ça. Et les Concluses, il ne les avait jamais tenté, bien que l'envie ...
De retour, il m'a fait tout un laïus sur notre technique, notre engagement, ... bref il était admiratif.
Il a fallu que je me "fache", pour remettre les choses à leur juste place ; en particulier en revenant sur ses escapades en Cevennes (Tarn et autres) qui datait à l'époque de 20 ans ! Avec des bateaux résine, des bouées comme flottaison et sécu, et un gros rouleau de scotch pour essayer de terminer le parcours !!! Le pionnier, ce jour là, était bien au bord de l'eau, et pas en bateau. Car les Concluses en topo polyeth, ça le fait beaucoup mieux que le Tarn en 68 !!
Mais ça, c'était Paul. Du bateau, il en faisait. Mais (pour lui), à un niveau peu marquant.

Pour remettre les choses à leur place, respect Monsieur Paul. De là où tu es, tu ne pourras pas me contredire : tu es une "figure" du CK français ; et une des plus "humaines"


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juin 12, 2008 18:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Ah Lalala. Ca me fait plaisir que tu parle de Paul, Pierre.

Mais toi aussi tu es un peu légende. Bien vivante.

Tu a fait les concluses!!! j'en entend parler depuis que j'ais 15 ans! . Malheureusement l'eau pointe de moins en moins le bout de son nez sur le Gard. Puis j'habite plus là-bas. Mais qui sais...

Chaque fois que je passe sur le Gardon pour aller courser au quatre coins de la France, j'ais une pensée pour Paul. Car c'est là où Germaine la laissé embarquer une derniere fois.

Jo m'a aussi parlé de l'arrivée des premiers bateaux en plastique. "L'americain" comme il m'a dit. Des bateaux incolore je crois.Qui avaient la facheuse tendance à plier et non à se déchirer comme leur bateaux en fibre.
C'était jean Magdinier qui avait affrété un contener des USA.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 08:56 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
René Monjauze n'était pas seulement un pionnier de rivière c'était aussi un vrai poète du midi, un peu comme Pagnol (qu'il avait d'ailleurs gentiment imité dans un de ces fameux articles dans CKM). Pour les plus anciens (ou Papys, voir ci dessus;)) il est certainement la personne à l'origine de notre amour pour la rivière, tant il nous a fait rêver dans ces descriptions des rivières des cévennes, d'espagne, et de Corse, où il était bien avant que cela devienne une destination connue. Relisez si vous en avez la possibilité ces descriptions du Fium'Orbo, du Liamone et du Taravo en C2 mixte (oui Monsieur, le Taravo en C2 mixte!), de la Ganière, et bien sûr de la Dourbie ou de l'Aiguillon (voir ci-dessous)
Au passage René est membre d'EVO (même s'il n'est jamais beaucoup venu...) René si tu passe ici merci à toi!

quote:
Posté par manimal
Jo m'a aussi parlé de l'arrivée des premiers bateaux en plastique. "L'americain" comme il m'a dit. Des bateaux incolore je crois.Qui avaient la facheuse tendance à plier et non à se déchirer comme leur bateaux en fibre.



Ah "l'américain" holloform, une vraie révolution. Je l'ai utilisé une fois pour le canyon du Verdon (emprunté à je sais plus qui?) un truc qui tournait pas un caramel et dans lequel on était particulièrement mal assis et mal calé.... mais essayez de vous replacer dans le contexte où pour la première fois on pouvait espérer s'approcher enfin d'une niveau raisonnable de chance d'arriver en bas d'une rivière sans avoir le kayak ratatiné et voir la descente se transformer en un de ces fameux crapahutages dans les bois ou le maquis , si souvent décrit avec beaucoup de poésie par René Monjauze (Corse, Dourbie, Aiguillon et j'en oublie!), et passer une semaine en local réparation après chaque descente

Ce bateau a dû arriver chez nous en 76, Jean Magdinier l'a utilisé lors de l'autre fameuse 'première' celle de la Dourbie en 76 (mais celle là on a un peu de temps pour la célébrer!)

quote:
Posté par manimal


Tu a fait les concluses!!! j'en entend parler depuis que j'ais 15 ans! . Malheureusement l'eau pointe de moins en moins le bout de son nez sur le Gard. Puis j'habite plus là-bas. Mais qui sais...


J'ai relu l'article de CKM sur le concluses par René Monjauze , et sa descente avec "l'ami Fritz". Un monument de littérature CKMesque (et de galère!). Je vais demander à Joel si exceptionnellement on peut le scanner pour le faire partager à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir la collec complète...
Cela dit en voyant les photos effectivement y'a quelques dits 'infrans' dans cette article que je vois bien prêts à être affrontés par Eric, Val et leurs acolytes de la "Cevennes re-connexion" un de ces jours!

quote:
Posté par manimal

Raymond Laget (vous le connaissez, il est dans "Corsikayak")


il est où dans Corsikayak ? au même moment où on voit Jean Magdinier ?


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 11:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 14:29
Message(s) : 1358
quote:
Posté par Vincent
il est où dans Corsikayak ? au même moment où on voit Jean Magdinier ?
Dans Corsikayak il y a:
- François Cirroteau
- Bernard Lambolez
- Bernard Teillier
- Yves Lardy

Val
http://valgrollemund.blogspot.com


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 11:58 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
Oui Val bien sûr je sais je l'ai vu pour la première fois t'étais pas encore né :twisted:
mais n'empêche qu'à un moment dans le film on voit d'autres kayakistes interviewés dont Jean Magdinier , et un mec qui parle des coudières et genouillères qu'il porte (de même que quelques Italiens taifunés)

retourne réviser sinon t'auras pas une bonne note au bac ... (en matière "histoire de la haute rivière"):D


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 12:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 14:29
Message(s) : 1358
Héhé c'est les noms qu'il y a dans le générique de fin ;)
Je retourne dans mes cahiers... et les vieux CKM :oops:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 13:53 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Raymond, Il a pas beaucoup changé depuis "Corsikayak".
Il parle alors qu'il est sur l'eau. Il porte des vêtements rouge. Il est (logique) dans un taifun orange.Et dit "on a la frite ou on l'a pas!" et d'autres choses.
Mais allez sur le site du CKCNîmes. Vous verez un resumé de la fête et l'assemblée des Maitres Jedi.

http://gazetteduckcnimes.blogspot.com/2008_06_01_archive.html


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 14:01 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
quote:
Posté par manimal

Raymond, Il a pas beaucoup changé depuis "Corsikayak".
Il parle alors qu'il est sur l'eau. Il porte des vêtements rouge. Il est (logique) dans un taifun orange.Et dit "on a la frite ou on l'a pas!" et d'autres choses.
Mais allez sur le site du CKCNîmes. Vous verez un resumé de la fête et l'assemblée des Maitres Jedi.



[img:iwb3sfb7r1]/photos/jm.jpg[/img:iwb3sfb7r1]
Jean et Raymond, donc


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 14:18 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Nov 19, 2001 20:39
Message(s) : 81
Localisation : Drôme
Concernant les Concluses, tout a été passé. Mais franchement, plusieurs des enchainements ex-infrans sont limite raisonnable. Non pas d'un point de vue technique ou sécu, mais plus sur le plan éthique.
C'est ce qui différenciait les anciens d'Avignon Nîmes et la Cévennes Connexion. Beaucoup plus de technique chez les Frilley, Dubocs et autres, mais une toute autre approche pour Paul, Jean et compagnie. Là où les premiers ont ouvert le Gouffre des Meules, les seconds parcouraient les flancs du Mont Lozère au fil de l'eau. En prenant le temps de citer l'embarquement au "ravin de Manuber", et pas à la borne kilométrique x, en décrivant l'escalier de Racoules, nom emprunté au contexte géographique ... etc etc.
Je rejoins totalement le point de vue de Vincent ; certains récits de CKM ou encore de La Rivière valent vraiment le détour. avec des senteurs rappelant effectivement Pagnol.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 14:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Jan 15, 2002 16:51
Message(s) : 2368
Localisation : Toulouse
Comme ce "topic" (bhaaa) fait plaisir à lire.
Au moment où je commençais franchement à me lasser de tous ces sujets vite écrit, vite lu, vite oublié.....

Allez les gars, sortez vos papys des placards et continuez à nous dévoiler la rivière et ces pionniers. [:p]


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 15:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 10, 2007 20:04
Message(s) : 396
-vous le feriez vous?
-bahh pas aujourd'hui non, jme sent pas trop bien, j'ai eu la bronchite agricole... :D

(cf un vieux corse en les voyant naviguer dans corsikayak pour ceux qui ne voyent pas)

ok,ok je sort...:oops:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 13, 2008 20:17 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1605
Et le Raymond, il a toujours cette moustache blanche.

Puis je peus vous assurer que les Grand Sages ont encore la super santé. Je veus bien viellir comme eux.

Jo a legué au club de Nîmes la serie complète de magasine "la rivière". C'est le papy de CKM. Une bible datant de l'avant seconde guerre!!!
j'en es survolé certains, c'est fantastique! Un vrai trésor.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 16, 2008 17:23 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
Citer:
J'ai relu l'article de CKM sur le concluses par René Monjauze , et sa descente avec "l'ami Fritz". Un monument de littérature CKMesque (et de galère!). Je vais demander à Joel si exceptionnellement on peut le scanner pour le faire partager à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir la collec complète...


Voilà donc l'article de René Monjauze, publié dans CKM numéro 24, sorti en octobre 1974, sur l'Aiguillon. Un monument
http://www.eauxvives.org/images/aiguill ... _CKM24.pdf (24Mo)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 16, 2008 18:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 04, 2003 18:07
Message(s) : 1321
Localisation : cevennes ardechoise
superbe....
merci vincent et ckm pour cet article.
je me rapelle d'un vieux numero ou on voit rené monjauze et ses acolites sortir du duzon en pleine nuit:un autre moment de bravoure!

sinon,j'aimerai bien savoir comment on en est arrivé au topolino.
qui l'a amené?les pionniers si sont -ils collés?ou bien ont-ils laisser la generation suivante (ceven connection)nous faire decouvrir ce drole de petit bateau?
sympa comme sujet en tout cas.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 16, 2008 18:38 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10823
riton, ça mérite au nouveau sujet


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant


 Qui est en ligne ? 

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :