Index  •   Annuaire  •   FAQ   •  Rechercher   •  Mot de passe oublié? Nous sommes actuellement le Jeu Jan 17, 2019 14:39




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
 Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours? 
Auteur Message
 Sujet du message: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Lun Mai 21, 2018 22:20 

Inscription : Mar Avr 11, 2006 14:24
Message(s) : 50
Localisation :
Bonjour, ce post ne s'adresse pas aux acharnés de l'eau vive qui peuple ce forum pour qui une rivière de classe IV, si elle est saine, peut être qualifiée de "facile", n'y aux débutants pratiquant le canoë-kayak encadré en club, il s'adresse aux autres, ceux qui veulent découvrir ce magique sport et moyen de locomotion qu'est le canoë-kayak.

Il est en effet possible de parcourir de longues distances en autonomie ou non, en suivant le cours d'une rivière comme l'Allier.
Mais une telle expédition se prépare. Si vous êtes là c'est déjà un bon début.
Il faut d'abord avoir quelques connaissances de base du milieu, de la navigation, du matériel et de la réglementation.
Vous pourrez trouver sur ce site dans la partie "topo" des informations qui vous permettront de préparer votre périple, mais n'oubliez pas que ce sont des topos de kayakistes pour des kayakistes.
Il existe aussi des ouvrages de topo de rivières comme le très récent "rivières nature en kayak gonflables" (que je ne connais pas mais qui à l'air d'avoir bonne presse), le classique "Guide itinéraires 700 rivières de France" et d'autres.

Pour parler plus précisément de l'Allier, que je navigue depuis 20 ans en ck ou raft, il est important pour vous de choisir les bons parcours selon votre expérience, votre matériel et les conditions de navigation. J'ai trop souvent vu des gens motivés pour une descente de 3 semaines finalement s'arrêter à "la Table" ou "la Baraque à Ponnet" en ayant brisé en 2 leur beau canoë tout neuf au 1er jour de l'aventure malgré les mises en garde de tout les guides de rafts(dont je fais parti) qu'ils avaient croisés le matin de leur départ.

Si vous lisez ceci pendant que votre bateau est écrasé sous quelques tonnes d'eau sauvage, il y a une borne SOS sur la voie de chemin de fer puisqu'il n'y a pas de réseau dans les gorges (du coup la 4G pour lire le forum...).

Il faut savoir que la partie supérieure de l'Allier n'est pas adaptée à la pratique du canoë de loisir car c'est une partie "sportive". Il faut donc éviter les parcours situé entre St Etienne du Vigan et Chapeauroux, classé III-IV(5) ainsi que celui entre Monistrol et Prades, classé II-III(4).
Pour une randonnée canoë choisissez les parcours de classe I-II et ce même si vous avez déjà "fait l'Ardèche".

Petit rappel des classifications de rivières:

Classe I: Niveau facile. Un cours lent et régulier, peu d'obstacles, peu de remous, des vagues régulières.

Classe II: Niveau intermédiaire. Cours régulier, vagues régulières, remous moyens, faibles tourbillons et rapides, obstacles simples dans le courant. Petits seuils à franchir.

Classe III: Niveau difficile. Des vagues hautes et irrégulières, de gros remous, des tourbillons, des rapides sur lesquels on garde néanmoins une bonne visibilité. De nombreux obstacles divers agrémentent un courant rapide

Classe IV: Niveau très difficile. La classe IV diffère principalement de la classe III par le manque de visibilité dont dispose le kayakiste au moment où il s'apprête à franchir les passages. Une reconnaissance précise devient obligatoire. De grosses vagues continuelles, des rouleaux puissants, de nombreuses roches obstruant le courant, des chutes plus élevées avec rappels.

Classe V: Niveau extrêmement difficile. Une reconnaissance particulièrement soignée de rigueur avant d'aborder la descente. Vagues, tourbillons, rapides à l'extrême, dans des passages étroits, des chutes très élevées avec entrées et sorties difficiles, rochers dangereux... des rivières réservées aux meilleurs pratiquants !

Classe VI: Infranchissable. On touche là aux limites de la navigabilité. Réputées infranchissables, ces rivières constituent néanmoins des défis que relèvent les kayakiste de l'extrême.

Lorsque le chiffre n'est pas écrit en chiffre romain cela signifie qu'il n'y a que un ou deux rapides correspondant à cette classification.
Vous trouverez un rappel de la classification de l'Allier à chaque embarquement(en Haute-Loire au moins).
Attention une section classée I-II à débit normale devient dangereuse en crue.

Si vous voulez partir dans de bonnes conditions de sécurité, partez du Pradelles, 2 km en aval de Prades(et non celui prés de Langogne).
Si vous partez de Prades, vous passerez au "Drossage de Mouga" qui est classé 3 et qui donc vous oblige à porter un casque en plus du gilet de sauvetage et des chaussures fermées, obligatoire même en classe I-II.
Après cela vous pouvez, tel le jeune saumon, partir en direction de l'océan en toute sérénité, même si la rivière vous réserve toujours son lot de surprises.

Pour les niveaux d'eau, consultez le site "vigicrue".
Pour référence, le niveau d'été de l'Allier à Prades est en général compris entre 5m3/s et 15m3/s. Entre 15 et 30m3/s le rythme s'accélère et les plat sont moins longs, au dessus de 30m3/s les loueurs arrêtent la location (par expérience c'est plus raisonnable), au delà de 50m3/s ça devient sport voir mortel (cf accident de mai 2013).

Pour le matériel: gilet de sauvetage (homologué en eaux vives) et chaussures fermées obligatoires. A partir de la classe III casque obligatoire (et c'est pas juste pour faire joli).
Il existe des bateaux adaptés a ce que vous voulez faire, faites vous conseiller par de vrai vendeurs professionnels des sports de plein air, méfiez vous des conseils d'un commercial de grande surface qui à pour but de vous vendre n'importe quoi, même si "y'en a des biens".
Vous pouvez trouver de bon modèle de canoës ou kayaks gonflables qui seront donc légers, solides, insubmersibles(même si 1m3 = 1 tonne et donc 15m3/s qui écrase votre bateau sous un rocher =15 tonnes par seconde) et vous pardonneront quelques erreurs de navigation.

Un canoë rigide sans gonfle chargé à bloc avec 2 adultes, 2 Terre-Neuve et matos de camping, un bateau gonflagle de plage pour enfant, un stand up paddle bi-place avec matériel de bivouac sanglé dessus ou des kayaks de mer ne sont pas les bonnes embarcations pour faire de la classe III-IV. Ils ont pourtant tous essayé de faire Monistrol-Prades l'été dernier. Mais maintenant ils savent.

Je vous recommande aussi de demander conseil aux sportifs locaux (clubs, forum eauvive.org, loueurs et guides...).
Si vous voulez découvrir des parcours plus difficiles que ce que vous ne pouvez raisonnablement envisager "seul", prenez un guide(c'est le plus rapide et sécurisant) ou inscrivez vous dans un club pour apprendre(c'est le plus intéressant mais ça demande un petit peu plus de temps).

Si vous décidez de partir sur des parcours de classes III-IV-V-VI c'est que vous êtes en capacité de l'assumer et surtout d'en revenir.

Ces conseils sont bien sûr adaptables à toutes les rivières.

Au plaisir de vous rencontrer au bon endroit au bon moment.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Mar Mai 22, 2018 00:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Sep 13, 2006 19:14
Message(s) : 244
Localisation : Paris / Auvergne
Je sais pas ce qu'il s'est passé récemment, mais le nombre de touristes se lançant la fleur au fusil sur Monistrol - Prades est inquiétant.
L'an dernier j'ai ramassé deux belges blessées en Kmer et c'est qu'un exemple parmi d'autres.

Je connais des locaux non kayakistes qui le font tous les ans en canoë ouvert sans gonfle (parce qu'ils veulent que ça "bouge") et se font plus ou moins mal à chaque fois, mais ils arrivent pas à comprendre que s'ils s'y lancent à plus de 6m3 (bien sûr ils ont aucune notion des niveaux d'eau) ils ont aucune chance d'arriver en bas avec les bateaux.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Mer Mai 23, 2018 15:13 
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 16, 2001 16:18
Message(s) : 10765
merci pour ce rappel utile et pédagogique. je l'ai relayé sur la page FB d'evo pour qu'il soit visible possiblement par le public visé...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Jeu Mai 24, 2018 09:30 

Inscription : Jeu Juin 04, 2009 00:05
Message(s) : 322
Localisation : vichy
un parcours sympa, Vieille Brioude à vichy ,et Vichy au Bec d'Allier, compter 30 kms jours, ça suffit, car en sus, il faut prévoir, les courses, le repas, le feux, le bivouac, l'installation du campement, plier le matos, sécher si beaucoup de rosée, la visite du patrimoine,(il y a pas que le kayak!!), et puis la toilette, la commission(petite et grosse) , laisser les endroits propres , comme ci on étaient pas passés,tout cela prends du temps et de l'énergie !!
penser à repérer les passages, particulièrement les ouvrages humains, souvent piégeant !
bonne ballade !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Jeu Mai 24, 2018 09:46 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Sep 13, 2006 19:14
Message(s) : 244
Localisation : Paris / Auvergne
Quel dommage d'embarquer à Vieille-Brioude !!
Les parcours amonts sont très accessibles et de grande qualité ! (De Pradelles à Vieille-Brioude, 2 jours de bateau en dormant à Chilhac)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Jeu Mai 24, 2018 11:48 

Inscription : Sam Mars 11, 2017 08:17
Message(s) : 7
il y a une 30ene d annee j ai travaillé a l ucpa de l allier.on partait de pradelle jusqu a Issoir.Le parcourt etait bien jusqu a Brioude et apres c etait tres plat et l eau pas tres propre. Bonne navigation


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Lun Déc 17, 2018 12:06 

Inscription : Mar Avr 27, 2004 16:06
Message(s) : 4
Salut,

En ce moment se joue une petite partie de poker à propos de Poutès, un barrage sur le tronçon de l'Allier entre Pont d'Alleyras et Monistrol.

Ils sont en train de programmer de grands travaux pour l'abaisser. Actuellement, le passage des canoës n'est absolument pas pris en compte.

Y intégrer une passe serait une formidable opportunité pour que tout l'Allier soit navigable pratiquement sans débarquer !
En revanche sur le territoire, l'option ne semble pas franchement à la mode. Donc la continuité de la navigation pourrait ne jamais exister sur l'Allier alors que nous sommes à deux doigts d'y parvenir.

En ce moment, il y a l'enquête publique. Elle se termine le 28 décembre 2018 à 11h30.
Si vous souhaitez y mettre un avis, c'est le moment ou jamais.
https://www.registredemat.fr/reconfigur ... esoptimise

Attention, ce n'est pas un forum mais une consultation publique, les avis seront remis à un commissaire enquêteur. Soignez vos tournures de phrases.

Votre avis compte !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Randonnée en canoë sur l'Allier. Quel parcours?
MessagePublié: Sam Déc 22, 2018 10:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 21, 2007 17:28
Message(s) : 60
Localisation :
ENQUETTE PUBLIQUE NOUVEAU-POUTES: Aujourd'hui Dimanche 22 Décembre 8h00 Déjà 31 observations en faveur de l'addition d'une solution de passage pour les canoés sur le "Nouveau-Poutès" (Passe à bateau, chemin de portage, rampes de débarquement amont/embarquement aval).
CE N'EST PAS ASSEZ, surtout que nos demandes sont signés majoritairement par des individuels ou des dirigeants des structures professionnelles, individuellement. Je pense qu'il en faut beaucoup plus pour que "une forte demande de solution de passage pour le canoé" soit mentionné par le commissaire enquêteur lorsqu'il rendra son rapport. C'est uniquement cette mention qui nous permettra ensuite d'entreprendre les actions nécessaires non seulement à la réalisation de cette solution, mais aussi aux battailles à venir contre le lobby pêche, qui commence déjà à souligner que la navigation devra être interdite à l'amont du barrage et dans la gorge en aval (c'est dans leurs observations sur le site, il suffit de lire l'observation n° 52 déposée hier par la Fédération de Pêche de Haute-Loire que je copie ici: "Dernière remarque, concernant la demande d’installation d’une passe à canoë, ceci nous semble irrecevable et cela pour plusieurs raisons : sur le plan de la sécurité cela n’est envisageable, sur le plan juridique il n’est pas permis de naviguer à proximité immédiate d’un ouvrage de cet ampleur, de notre point de vue enfin l’activité de sport d’eau vives n’est pas sans impact sur les zones de frayères sans compter le dérangement potentiel des géniteurs. Il y a encore quelques mois, cette zone était totalement interdite à la navigation pour les différents motifs déjà évoqué ci-dessus. La sauvegarde de l’espèce saumon atlantique et la restauration de la libre circulation des poissons et des sédiments doivent rester les priorités.
La Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Haute-Loire émet un avis favorable quant à la réalisation des travaux dès 2019.".
Personnellement je pense que l'enjeu du "Nouveau-Poutès" dépasse largement la question du passage de nos bateaux à cet endroit: il s'agit ici de la "création" d'un parcours de 114km en continu sur une rivière sauvage, en gorges, et en "eau-vive" (même si les gorges sont des falaises ponctuelles et plutôt en classe 1 et 2 sur les derniers 50km). Concernant l'eau-vive seule, c'est encore env. 65km de classe 2 à 4 entre Naussac et Prades. Les routes restent soit éloignées soit souvent invisibles sur ces 114km, les villages ou hameaux réellement au bord de l'eau et impactant la rivière sont peu nombreux (6 plus une petite ville Langeac trés vite traversée). La navette en train entre Brioudes et Langogne est effective et pratique. En bref, un parcours potentiellement de type "Expé-Canoé" (ou tout autre bateaux) comme il n'y en a PLUS en Europe du Sud. Un enjeu pour les professionnels certes, mais aussi pour les particuliers qualifiés pour l'entreprendre en mode "itinérance" (ils sont trés nombreux en Allemagne, par exemple).
Sans polémiquer sur les manières d'entreprendre ce parcours, partiel ou en totalité - on en est pas encore là -, l'enjeu est énorme parce qu'un parcours comme celui-ci... pourrait selon moi réinculquer la "culture-canoé" ou "culture de la rivière" qui fait cruellement défaut en France aujourd'hui! Les vraies valeurs d'une pratique de l'eau-vive en mode itinérance, sans traces, sans bagnoles, en bivouacs et/ou camping officiels. En bref la "normalité" absolue de cette pratique et sa reconnaissance par les pouvoirs publics comme c'est le cas aux USA et au Canada.
C'est à mon avis ce que craint EDF, ce que craignent par dessus tout les pêcheurs non tolérants, les lobys BTP/résidences secondaires/microcentrales/hydroliennes... voilà pourquoi notre intervention en masse (bien entendu polie et argumentée) est nécessaire maintenant (plus que 6 jours) ! Merci d'avance à tous de contribuer: https://www.registredemat.fr/reconfigur ... esoptimise

Laurent


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 


 Qui est en ligne ? 

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :