Index  •   Annuaire  •   FAQ   •  Rechercher   •  Mot de passe oublié? Nous sommes actuellement le Mar Nov 12, 2019 05:46




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
 des hydrauliennes sur la loire et le Rhône 
Auteur Message
 Sujet du message: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Mar Oct 01, 2013 11:39 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
sans doute le seul type de projet de viable dans ce domaine et qui ne défigure pas définitivement une rivière ou un rivage...
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir ... re-1632684


Dernière édition par muck le Ven Oct 14, 2016 19:57, édité 2 fois.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Mar Oct 01, 2013 18:17 

Inscription : Mar Juil 13, 2010 17:19
Message(s) : 24
oui projet super intéressant. depuis deux ans une hydrolienne similaire a aussi été
testée en charente maritime et à Bordeaux:
http://www.charentelibre.fr/2011/05/03/ ... 034066.php


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Mar Oct 01, 2013 19:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 07, 2005 17:11
Message(s) : 160
ça me semble un peu léger pour produire entre 30 et 50 kw :? ; à moins dans mettre un cinquantaine


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 01:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Jan 15, 2002 16:51
Message(s) : 2727
OUI Dan, merci !
Je développe pour les naïfs, Muck et Fournifl, qui (innocemment j'espère) défendent cette technologie ou du moins les journalistes puisqu'ils font la promotion des articles :

Au passage, PETITE REMARQUE TECHNIQUE : comme pour les éoliennes à axe vertical, on observe ici les 2 solutions Darius et Savonius...

ET GROSSE REMARQUE PHYSIQUE :
Ben voyons ! Il ne faut pas se laisser éblouir par l'idée qu'elles sont juste arrimées au fond. Au final pour les CK le résultat et le même qu'une centrale hydroélec => si l'on récupère l'énergie potentielle de la rivière, alors on supprime les intéressants trains de vagues (on ne peut pas récupérer l'énergie cinétique, car il faut bien de la vitesse à l'eau pour s'évacuer, couler...).
Puissance=Débit x Pression. mais il faut bien respecter les unités SI : P en W, Q en m3/s et Pression en Pascal.
On peut estimer la section des hélices sur les photos à 1m², voire 1,5 m², la vitesse de l'eau à 1m/s (au delà le débit arrache les berges) => Soit 1 à 1,5 m3/s .
Pour produire ces 30 à 50 kW (30000 et 50000 W), il faudrait une pression de 20000 à 50000 Pa.
comme 1 Pa = 10(^-5)bar et qu'un bar correspond à la pression d'une colonne d'eau haute de 10m (qui l'ignore encore ??), ces 20 à 50 kPa correspondent 0.2 et 0.5 bars soit à la pression d'une colonne d'eau haute de 2 à 5 m.
Lorsque je parle des trains de vagues, ce sont des vagues de 2 à 5 m (de 1 à 1.5 m² de section et allant à 1m/s) qui disparaissent avec ces engins.
Et si la rivière ne se creuse pas en aval des barges qui récupèreront cette puissance, c'est qu'en amont des barges la rivière devra monter de 2 à 5m (les infrastructures en amont risquent l'inondation).
ndlr : je me délecte par avance de l'appellation des "barges", dont on ne sait plus vraiment si l'on parle de bateaux, ou de ceux qui installent ces hydroliennes, et qui, à 2 lettres près, deviennent des bar...ra...ges.

Cependant, une fois de plus les journalistes sont des billes en physique (je ne vise pas les journalistes de CKM et KS ;) ) !
"Elle devrait produire une énergie moyenne de 1 kW/heure"
Confondre kWh et kW/h, c'est comme confondre les km/h et les kmh (qui ne veulent rien dire).
Pour info, au cas où mes étudiants surveillent ce forum ;) : 1 kWh= 1000W x 1h (et 1h = 3600s) = 3.6 MJ soit l'énergie produite par un cheval (vapeur) durant 1h21min (rappel 1 ch = 735 W).

" « L'hydrolienne ainsi suspendue sous une barge pourra produire entre 30 et 50 kW soit l'équivalent de l'énergie nécessaire à une centaine de foyers », explique Damien Hennequart, responsable communication de la délégation régionale d'EDF Centre."
Et pire encore, le resp communication d'EDF devrait revoir ses calculs !!! :o
La majorité des gens s'abonnent pour 9 kW (=45A, en petit appart) ou 18 kW (=90A, en maison indiv), dès lors les 30 à 50 kW annoncés permettent l'alimentation de 2-3 à 3-5 foyers. A moins qu'il ne prévoit 25 hydroliennes pour la centaine de foyers, mais il faudrait le dire !!!

ENFIN, pour ouvrir les yeux sur la réalité, notre quotidien, notre combat et avouons le notre défaite (après le Rizza et récemment la conduite forcée pour la centrale à Malafosse, je reconnais que le combat est perdu d'avance), UNE ÉNORME REMARQUE ÉCO (nomique, et non pas logique :? )...

Pour info, sur la Malate, c'est la quasi-intégralité du débit moyen qui va être captée, soit (ordres de grandeur donnés de mémoire, à 10% près) 45 m3/s pour 2.5 m de hauteur soit une puissance de 45*(2.5/10)*10(^+5)=1125 kW
Soit de quoi alimenter en 60 et 120 foyers (on nous enfumait avec 2000 ou 5000 foyers).
Ici, quotidiennement, l'heureux entrepreneur privé qui a obtenu pour 30 ans une concession par le gentil M. le Préfet, produira en moyenne 27000 kWh (détail = 1125*24). Et même s'il le revend à EDF à 0.08 €/kWh cela fait un pactole quotidien d'environ 2000€, hé oui... près d'1 million d'€ par an (de chiffre d'affaire, mais avec si peu de frais de fonctionnement... peut-être 1 gardien au smic pour empêcher les kayakistes de couper la turbine...). J'avais calculé que son investissement (travaux) étant amorti sur 7 ans, il va donc à l'issue de sa concession empocher quelques 23 M€. Si l'on n'a pas de conscience écologique (pour la perte d'oxygénation de l'eau apportée jusqu'alors par les rouleaux maintenant disparus) et sociale (pour la meute de kayakistes privée de son ancestral terrain de jeu), on peut comprendre qu'il investisse également dans de nombreux autres centrales (y compris sur d'autres continents) ; quand on a de l'ambition à satisfaire, être milliardaire, on ne peut pas satisfaire tout le monde.

En conclusion, on comprend vite la motivation de ces investisseurs, et à qui profite réellement l'énergie renouvelable, et l'on peut regretter longtemps que les pouvoirs publics (élus, préfet, etc) n'aient pas fait profiter la Ville, la Région, voire l'Etat, de cette manne financière (par exemple pour payer un tramway ou l'énergie électrique qui va l'alimenter...).
Qu'on ce le dise... et, je pense, ce n'est pas Franck A, notre "champion du béton", qui me contredira !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 07:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Jan 15, 2002 16:51
Message(s) : 2727
fournifl a écrit:
oui projet super intéressant. depuis deux ans une hydrolienne similaire a aussi été
testée en charente maritime et à Bordeaux:
http://www.charentelibre.fr/2011/05/03/ ... 034066.php


SVP lisez les réactions des lecteurs de cet article, en bas de l'article... c'est rassurant de lire Adèle (et Becadisk est un cancre !)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 08:52 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Mai 24, 2004 22:36
Message(s) : 1721
Excellent Ricou !
Je suis comme toi et peste contre tous ces gens qui mélangent les unités !
(je vois régulièrement des chiffrages en jour/homme, et ça me fait bien marrer).
La France doit donc héberger le plus grand nombre de profs de physique incompétents, dont la pédagogie fut inefficace...

Plus préoccupant, parler d'écologie ou d'énergie requiert la manipulation de chiffres, et leur comparaison (pour choisir le moins pire).
Et on constate que tout n'est que marketing, idées en l'air et désinformation.
On repeint un produit en vert, et hop, il ne pollue plus !
:(
On pourra parler rationnellement d'écologie quand sera mise en place une vraie comptabilité de la pollution.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 12:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
ricou a écrit:
OUI Dan, merci !
Je développe pour les naïfs, Muck et Fournifl, qui (innocemment j'espère) défendent cette technologie ou du moins les journalistes puisqu'ils font la promotion des articles :


Le naïf (que je ne suis pas ;) ) ne " défendait" pas ni ne faisait de "promotion". J'ai juste indiqué cet article à la petite communauté et est donné uniquement mon opinion sur le volet de l'impact que pourrais avoir ce type d'installation sur la zone ou elle est installée. Les "hydroliennes" dont il est question dans l'article est sous une barge donc pas ( ou très peu) de béton et est donc amovible. La seule qui est testé en France en mer actuellement est me semble t il posé sur la fond. En ce qui concerne la frénésie de recherche et de production frénétique d'énergie actuelle je reste persuadé que le meilleurs kilowatt est celui qui n'est pas consommé. Merci pour l'éclairage que tu apportes sur les approximations de l'article et le contexte dans lequel ce type d'engin se développe. C'est intéressant !


Dernière édition par muck le Jeu Oct 03, 2013 12:32, édité 1 fois.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 12:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Jan 15, 2002 16:51
Message(s) : 2727
Gilles08 a écrit:
On repeint un produit en vert, et hop, il ne pollue plus !

C'est effectivement le principe du greenwashing contre lequel il faut lutter !

Muck, sans rancunes, et merci pour avoir lancé le sujet et l'information.
Le problème c'est qu'on nous annonce 100 foyers alors qu'il n'y aura qu'un tiers de foyer d'alimenté !
Avec 20cm d'énergie potentielle récupérée sur 2m3/s, cela donne 4 kW de puissance, il faudrait donc 300 hydroliennes pour 100 foyers...
C'est donc un article complètement "barge"...

Autre intox (au delà de la faute à cinétique), c'est faux et archi faux, il s'agit de l'énergie potentielle :
"L'hydrolienne est conçue pour exploiter l'énergie cynétique du fleuve"


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 12:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 24, 2007 19:08
Message(s) : 1070
Ca s'écrit avec un "i" : cinétique (comme siphon, sans "y") :lol: :lol:
Ca devrait être possible, ms il faudrait faire un beau divergent ... Et ça va au moins abimer les rives, voire les betonner ...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydrolienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 14:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Mai 24, 2004 22:36
Message(s) : 1721
c'est d'ailleurs un peu la mode :
http://fr.news.yahoo.com/hollande-%C3%A0-cherbourg-pour-donner-le-coup-denvoi-073932607--sector.html
moi, je dis... faut voir !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 15:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 24, 2007 19:08
Message(s) : 1070
Oui, tout à fait : je me souviens d'un avant projet US un peu délirant de 1980 environ.
Ca consistait à immerger au large de la Floride des hydroliennes colossales (plusieurs 100 de m de diamètre !!). Un petit malin avait calculé que ça ralentirait le Gulf Stream de qques % et baisserait les températures hivernales en Europe de qques ° ...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 15:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
je complète l'argumentaire à charge de Ricou : 300 hydroliennes (pour 100 foyers) si on suppose que chaque l'hydrolienne est immergée sous une barge (ancrée au fond) de dimension 10*10m soit 100 m2 de surface cela fait DEUX convoies fixes, un sur chaque rive, ancré à 10 mètres du bord , avec les barges reliées les une derrière les autres et espacé entre elle de 20 mètres entre elle (sinon perturbation de l'écoulement et perte de puissance ?), de 4.5 kilomètres ( ( (150*10)+(149*20))*2 ) pour une superficie totale de 30 000 m2 en surface. On pourrait simuler ça sur une photo aérienne d'un site adéquat sur la Loire ( ça ne doit pas passer de partout) et le comparer à la surface d'un lotissement de 100 foyers susceptible de consommer l’électricité prroduite.
Donc coté impact j'ai tout faux : il n'y a pas du béton mais 3 hectares de surface de fleuve qui ne voient plus le soleil de l'année et bonjour les paysages de bord de Loire.... En les reliant par des pontons il pourrait peut être en faire des piste cyclables 8-)
par contre les "hydrolienne" en mer me semble plus jouable ( ancré au fond par grande profondeur et avec un ratio dimension/potentiel de production intéressant )


Dernière édition par muck le Ven Oct 04, 2013 12:38, édité 3 fois.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 16:06 

Inscription : Jeu Juin 20, 2013 16:08
Message(s) : 270
Sans compter que, il n'y aura pas de béton, il n'y aura pas de changement des hauteurs d'eau, par contre je suis pas persuadé que l'aspect visuel soit beaucoup mieux!!!
Et concernant les utilisateurs (kayaks, pecheurs, barques.....) ce sera identique, car la rivière sera barrée!

Par contre, complètement d'accord avec le fait que l'énergie la plus verte est celle qui n'est pas consommé! Combien de régions, Conseils Généraux, Mairie et autres ont décidés d'éteindre l'éclairage public inutile une partie de la nuit (genre les remparts de la citadelle de Besancon, pour ceux qui connaissent)???? pas beaucoup!!! Ca ferait un bon début......


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 16:14 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Mai 24, 2004 22:36
Message(s) : 1721
Mougs25 a écrit:
(genre les remparts de la citadelle de Besancon, pour ceux qui connaissent)

Ben, faut bien consommer l'énergie de la Malate !
:twisted:
je suis loin déjà...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 19:57 

Inscription : Ven Avr 28, 2006 22:01
Message(s) : 11
Localisation :
Quelques petites corrections sur l'analyse précédente. Peut-être que je me trompe mais...
On récupère bien ici une énergie cinétique. L'axe de l'hydrolienne étant vertical, la pression en amont et en aval du dispositif est la même (la profondeur d'eau est la même). Je ne pense donc pas qu'on puisse calculer la puissance à partir d'une pression. Dans la formule, on entre normalement le différence de pression entre amont et aval. C'est valable dans un barrage où la turbine est bien soumise en amont à la pression correspondant à la hauteur de chute (colonne d'eau) et en aval à la pression atmosphérique.
Ici, on récupère l'energie cinétique, c'est similaire à une éolienne. L'énergie maximale récupérable est donc P = 1/2*ro*S*V^3. (énergie cinétique/temps). Vu les niveau d'énergie annoncé on est donc plus proche de 5-10m/s en vitesse de courant.
En ce qui concerne les 100 foyers évoqués : certes les gens prennent des forfaits 9 ou 18kW. Seulement, si j'ai bien compris, ça correspond à une puissance maximale disponible et non à la puissance moyenne consommée, qui elle est inférieure à 1kW je pense...(en me basant sur le 1er nombre trouvé sur internet de conso moyenne en électricité d'un ménage par an de 6762KWh, on divise par 365 puis 24 pour obtenir un nombre de l'ordre de 0,77). On est donc un peu plus proche des 100 foyers, même si le nombre reste quand même un peu grossi...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 03, 2013 23:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 24, 2007 19:08
Message(s) : 1070
Je suis assez d accord mais :
* il manque un x S ds ta formule : P = énergie x debit
* si tu récupère de l énergie cinétique, tu diminue la vitesse donc le débit : soit tu augmente la section aval (le divergent dont je parlais plus haut), soit tu crée une contre pression qui va faire monter le niveau amont. L eau , contrairement a l air n est pas compressible, l analogie avec l éolienne n est qui en partie vraie
* OK pour la puissance moyenne mis il faut bien fournir la puissance crête de TPS en TPS (comme d hab avec d turbines a gaz ou de l hydraulique). Prendre en compte la puissance crête n est pas idiot en l absence de smart grid !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 04, 2013 00:59 

Inscription : Ven Avr 28, 2006 22:01
Message(s) : 11
Localisation :
Frederic BERNARD a écrit:
Je suis assez d accord mais :
* il manque un x S ds ta formule : P = énergie x debit
* si tu récupère de l énergie cinétique, tu diminue la vitesse donc le débit : soit tu augmente la section aval (le divergent dont je parlais plus haut), soit tu crée une contre pression qui va faire monter le niveau amont. L eau , contrairement a l air n est pas compressible, l analogie avec l éolienne n est qui en partie vraie
* OK pour la puissance moyenne mis il faut bien fournir la puissance crête de TPS en TPS (comme d hab avec d turbines a gaz ou de l hydraulique). Prendre en compte la puissance crête n est pas idiot en l absence de smart grid !


* P = energie/ temps = 1/2*m*V^2/t. Or m/t = ro*S*V. D'où P = 1/2*ro*S*V^3. Je pense que la formule est bonne. P = energie volumique * débit effectivement.
* L'analogie avec l'éolienne, c'était juste pour illustrer le fait qu'on récupère une énergie cinétique et non potentielle.
* Pour n'importe quel système de production, on convertit sa capacité de production en nombre de foyers, car c'est beaucoup plus parlant pour tout le monde. Au final, ce que veut dire ce nombre, c'est que si on fait tourner l'hydraulienne à 100% de sa capacité pendant 1an, et bien elle aura fournit une quantité d'énergie qui correspond à la consommation de 100 foyers. On ne parle ici même plus de puissance mais d'énergie que le système est capable de fournir en 1an. Bien sûr qu'en réalité la capacité de production est dimensionnée pour répondre aux pics de consommation. Et je doute d'ailleurs fort que le pic de consommation soit égal à la somme des puissances maximales des forfaits des gens dans les maisons...

En revanche, je suis assez d'accord sur le manque de rigueur général dans l'utilisation des unités dans les articles. Parler de 30kW à 50kW (= puissance) et donner un équivalent en terme d'énergie, c'est pas très rigoureux...Il aurait été plus rigoureux de donner une production en kWh et faire l'analogie avec la consommation des foyers...
Sinon pour le phénomène de montée des eaux, il n'intervient pour moi qu'en aval des installations. La rivière, elle est à débit constant. Or, l'hydraulienne "ralentit" l'eau. Comme débit = section * vitesse de l'eau, la section de la rivière va forcément être plus grande en aval de l'installation... Mais bon... à moins de turbiner la moitié du débit...le risque semble faible...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 04, 2013 12:33 

Inscription : Ven Sep 10, 2010 12:33
Message(s) : 18
Alors là le sujet devient passionnant : On va pouvoir augmenter le niveau d'eau des rivières en installant des hydroliennes en amont !
Ton équation va passionner du monde...
ou alors il y a une grosse erreur dans ton raisonnement....


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 04, 2013 12:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 24, 2007 19:08
Message(s) : 1070
Au temps pour moi, ta formule me parait juste (en tout cas elle est homogène :-).

Par contre le niveau de l'eau ne montera pas en aval :-)
Il y a 2 cas :
* Si la turbine est placée en aval d'un divergent, le niveau reste constant, on récupère l'énergie cinétique.
* Si la turbine est placée dans un conduit de section constante (un canal quoi), le niveau AMONT va monter. C'est ce que disait Ricou, la turbine récupère l'énergie potentielle de pesanteur et ça crée une VAGUE ! Si tu veux te faire des amis, tu propose d'installer une Hydrolienne dans le Rabiou :lol: :lol: :lol:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 04, 2013 14:57 

Inscription : Ven Avr 28, 2006 22:01
Message(s) : 11
Localisation :
Frederic BERNARD a écrit:
Au temps pour moi, ta formule me parait juste (en tout cas elle est homogène :-).

Par contre le niveau de l'eau ne montera pas en aval :-)
Il y a 2 cas :
* Si la turbine est placée en aval d'un divergent, le niveau reste constant, on récupère l'énergie cinétique.
* Si la turbine est placée dans un conduit de section constante (un canal quoi), le niveau AMONT va monter. C'est ce que disait Ricou, la turbine récupère l'énergie potentielle de pesanteur et ça crée une VAGUE ! Si tu veux te faire des amis, tu propose d'installer une Hydrolienne dans le Rabiou :lol: :lol: :lol:


* Placer un divergent revient à augmenter la section du conduit. Or si on considère une largeur de rivière fixe, augmenter la section revient à augmenter la hauteur d'eau. C'était mon raisonnement. Si le principe de l'hydrolienne est de récupérer une partie de l'énergie cinétique, alors la vitesse de l'eau en aval sera inférieure et donc, pour un débit identique, la section plus grande. Ici, j'imagine que la quantité d'eau prélevée ainsi que la faible différence de vitesse amont/aval rend ce phénomène de montée de l'eau complètement négligeable.
* Sur ce point on est d'accord. l'eau dans le conduit en amont de la turbine se retrouve ralentie, le niveau amont va monter (débit constant -> section plus grande) par rapport au niveau aval si on considère que l'eau s'écoule à la même vitesse. Mais ce n'est visiblement pas le principe de fonctionnement ici...

Bref, je voulais juste souligner :
- que le fonctionnement d'une hydrolienne se rapproche grandement de celui d'une éolienne du fait que l'on récupère l'énergie cinétique et non potentielle (les phénomènes diffèrent en revanche du fait de l'incompressibilité de l'eau)
- que du coup l'eau ne devrait pas monter de 2 à 5m (ni en amont, ni en aval...)
- et que finalement si on arrive à 30 à 50kW de puissance produite en continu pendant un an, on aura fournit l'énergie consommée par 50-100 foyers (à la louche) sur cette même période. Après...si le chiffre de base est faux...

Je ne juge pas le système, je préfère d'abord essayer de m'intéresser à son fonctionnement...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Jeu Oct 13, 2016 17:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
Ca y est le premier parc d' hydrauliennes ( 39 e tout pour 2 MW de puissance ) flottante fluvial devrait être installé sur le Rhône au dessus de Lyon dans l'Ain.
Document ( pDF) sur demande en Mp pour ceux que ça interesse.
Il y aurait dexu autres projets sur le territoire en cours de " finalisation".


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 14, 2016 11:32 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
(suite ) : en gros les hydraulienes fluviales qui vont être installées sur le Rhône se présentent sous la forme de barge flottante d'une masse de 15 tonnes environ avec un encombrement en surface de 6 m en largeur par 8 mètre de long environ.
Les deux turbines sont à axe vertical sous la barge.
Il y a deux modèles de puissance différentes (40 et 80 KW pour des vitesse de courant comprise entre 1,5 et 2 m/s - optimum 3,1 m/s) fonction de la hauteur d'eau sous la barge ( moins de 2 mètres ou plus de 4 mètres).
Le rendement de ces types d'hydraulienne sont suffisant pour assurer un prix eu MW concurrentiel par rapport à celui du nucléaire qu'ils disent.
Il y a une de ses machine en test sur le Loire à Orléans depuis 18 mois.

Avec pour ce type d'engin seulement deux mètre de tirant d'eau nécessaire j'en verrai bien de partout sur le rivière à pente type haute Durance et j'en passe... ;)
y' a du potentiel !


Dernière édition par muck le Ven Oct 14, 2016 14:42, édité 1 fois.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 14, 2016 12:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Jan 03, 2002 13:08
Message(s) : 2814
Localisation : derière mon écran
l'idée est sympa !
mais faut faire attention a comment c'est fixé aussi.
celle d'Orléans n'as pas résisté au crues de Juin ...
enfin elle n'est pas détruite mais échouée.


http://www.larep.fr/loiret/actualite/20 ... 98460.html

Sur la durance ou rivières avec une vitesse de courant plus forte, faudra faire gaffe ;)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: test hydraulienne sur la loire
MessagePublié: Ven Oct 14, 2016 12:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
c'est fixé sur pieu ou sur une structure arimée au bord.
7 brevets.
EDF et l'ADEME sont dans l'affaire.
Un des problème qu'il disent avoir résolu c'est les embâcles sur et sous la machine.
Qui sera la première et malheureuse victime à aller se coincer et se noyer sous cet engin ?
Car l'eau étant canalisé sous le nez ( en revers) de la barge ça peut se comporter comme un siphon qui se termine sur deux colonnes "contrarotatives" à axe vertical)
Et donc croc croc croc.

J'espère que l'inventeur à donné de sa personne pour faire un essai histoire de voir !
ps : image avec l'engin en position "on" et "off"


Pièces jointes:
hydrolienne.jpg
hydrolienne.jpg [ 18.92 Kio | Consulté 13046 fois ]
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Sam Oct 15, 2016 20:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 09, 2012 22:17
Message(s) : 40
il me semble que c'est la CNR le sponsor


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Jeu Sep 14, 2017 23:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 09, 2012 22:17
Message(s) : 40
Retrouvé dans le journal Le Progrès en Juin 17. Le projet à la Feyssine n'a pour l'instant pas commencé.


Pièces jointes:
Hydrolienne-21.pdf [1.81 Mio]
Téléchargé 340 fois
Hydrolienne-11.pdf [229.01 Kio]
Téléchargé 327 fois
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Mar Avr 16, 2019 12:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
Le paysage de carte postale (1) du fleuve Rhône, qui m'égayait les yeux depuis des décennies depuis le parapet du pont Pointcarré chaque matin et soir en allant au turbin , est "salopé" depuis quelques temps par quatres hydroliennes plantés au milieu du lit du fleuve arrimés à leurs poteaux respectifs.
Ainsi roule la transition écologique "durable" avec encore 6 réacteurs nucléaires à moins de 60 bornes en amont et en aval.

ps : (1) mes "œillères" mentales omettent de remarquer à chaque fois les deux "autoroutes" (et leur plus de 100 000 véhicules par jours) qui enserrent les deux berges de ce paysage de carte postale . Faut bien tenter d'y croire encore un peu pour ne pas sombrer corps et âme ,;0))


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Mar Mai 14, 2019 22:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
Les 4 hydroliennes depuis le pont Pointcarré (qui produisent rien du tout depuis un certains temps)


Pièces jointes:
hydrolienne rhône1.jpg
hydrolienne rhône1.jpg [ 85.75 Kio | Consulté 3821 fois ]
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Lun Juil 08, 2019 21:39 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 09, 2012 22:17
Message(s) : 40
https://www.20minutes.fr/planete/2559327-20190708-ain-projet-premiere-ferme-hydrolienne-fluviale-tombe-eau


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: des hydrauliennes sur la loire et le Rhône
MessagePublié: Lun Juil 08, 2019 22:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 25, 2005 21:57
Message(s) : 285
Si j'ai bien compris il s'agissait de faire baisser le cote de retenue de certains barrages pour augmenter le vitesse du courant et le rendement de ces hydroliennes( au détriment du rendement du barrage ).
Le serpent qui se mord la queue
on juxtapose les système de production qui font baisser la productivité ( et dégrade les paysages) de certain système par rapport à d'autres . Pas de cohésion d'ensemble.
un petit quart d'heure d'explication ici :
https://www.bing.com/videos/search?view ... hFNrCoQATI


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant


 Qui est en ligne ? 

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
cron