Index  •   Annuaire  •   FAQ   •  Rechercher   •  Mot de passe oublié? Nous sommes actuellement le Lun Jan 20, 2020 16:49




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
 Le canoë kayak un sport écolo? 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 18:38 

Inscription : Lun Mai 05, 2008 14:26
Message(s) : 8
Localisation :
Tout d'abord bonjour à tous. C'est ma première apparition sur ce forum. Avec la médiatisation croissante de tony estanguet aujourd'hui officiellement nommé porte drapeau de la délégation française aux JO de Pékin j'ai voulu m'interesser de plus près à ce sport que j'avoue n'avoir que très récemment découvert.
Après la consultation de certains magazines spécialisés et des blogs de nombreux canoë kayakistes j'ai pu constater que vous vous disiez un sport "écolo". Cependant, à y regarder de plus près, certaines spécificités de votre pratique m'amènent plutôt à penser qu'au contraire le canoë kayak, surtout de compétition s'inscrit difficilement dans un idéal écologiste.
Le fait que la pratique du slalom en compétition soit la plus paradoxale d'un point de vue écologique m'a poussé à poster ce message dans la rubrique slalom de ce forum.
A mon sens, trois axes majeures peuvent motiver ma démarche:

La construction:
Ayant moi même travaillé dans le composite (construction de piscines), je suis bien placé pour connaître l'impact environnemental particulièrement nocif de cette industrie, même et surtout en petite série.

dégradation des sites naturels
En effet, j'ai du mal à imaginer que l'organisation de manifestations dans des cadres souvent naturels n'ait pas d'impact sur l'équilibre environnemental.
De plus, avec la forte médiatisation du moment les partiquants de loisir de masse se multiplieront et les risques sur l'environnement augmenteront de façon exponentielle.

la multiplication des déplacements
A la lecture des différents blogs j'ai pu constater qu'un kayakiste de haut niveau voyage énormement et que ces déplacements dépassent largement les frontières de l'Europe. Or on le sait, les transports représentent le principal fléau environnemental contemporain.


Aussi, loin de moi l'idée de vouloir donner des leçons, j'estime qu'une auto-analyse, par ses acteurs des conséquences de ce type de pratiques sur l'environnement est nécessaire afin de pouvoir légitimement s'inscrire en défenseur de cette cause.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 19:14 

Inscription : Mar Août 26, 2003 21:16
Message(s) : 229
Localisation :
Hello,
Aïe, l'épine qui fait mal!!! Bien posté Boing, ta première apparition est de premier ordre, je ne te connait pas, mais je t'aime déja!!!
Je te suis à cent pour cent sur les premiers et troisièmes points, en effet, la construction composite est un fléau pour l'environnement, d'autant plus que les constructeurs sont , dans la majorité des cas, de petites unitées, pas à même de gérer correctement leurs effluents ni leur déchets. je me trompe peut-être, dite le moi.
Les déplacements, quant à eux, sont, à tous les niveaux et types de pratiques nécessaires, voir indispensables. Que ce soit pour la chasse aux points, pour la recherche du meilleur spot ou pour courir un 500m et se faire jeter à l'autre bout de la france. il serait bon que les clubs réfléchissent à leur politique en matière de déplacement.
Pour le deuxième point, concernant l'impact direct de l'activité sur l'environnement, je pense qu'il est aujourd'huit négligeable, en effet, mis à part le côté esthétique déplorable des bassins de slaloms, un kayak flotte, normalement, l'impact sur les fonds, les berges et les frayères est de ce fait limité. Un responsable de pisciculture à d'ailleur tenu pour notre activité face aux pécheurs dans un débat en notant que la pêche abimait plus les berges et les fonds que les activitées aquatiques par l'impact direct de la marche le long des berges et en bordure de lit.
Merci pour le post
A+
Vinch


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Nov 11, 2005 20:20
Message(s) : 651
Localisation : liginiac
quote:
Posté par Joker-eph

quote:
Posté par boing
Après la consultation de certains magazines spécialisés et des blogs de nombreux canoë kayakistes j'ai pu constater que vous vous disiez un sport "écolo".



J'aimerai bien savoir ou t'as vu que le kayak de compétition est un sport "écolo", tout au plus c'est un sport de plein air, voir de pleine nature, ce qui n'a rien à voir...





et où tu vois le coté écolo du kayak hors compét?


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Mai 24, 2004 22:36
Message(s) : 1725
Excellent !
:D

tu viens ici pour te faire des amis ?
:)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 09, 2007 17:37
Message(s) : 13
Localisation :
salut malgrés des bateau et du matos en carbone:x polluant je suis d'accord avec vous sur tous cela mais je pense que la plupart des kayakiste et céiste on l'espris écolo (on respect la nature tu a déja vu des papier sur un lieu de compét? Moi si je vois un polluant dans la riviére je le ramasse comme beaucoup d'autre):D!!!

j'ai suivi sur internet qu'il ont fait un kayak en amidon de mais affaire a suivre!!:twisted:
LA NATURE EST FRAGILE PROTEGEONS LA!!!on est bien content d'avior de belle riviére!!:D


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:31 

Inscription : Mar Mai 03, 2005 13:56
Message(s) : 769
Localisation :
ce sujet est deja paru par le passé !
trouve moi des sports qui polluent plus encore...il y en a beaucoup.
le kayak permet de preserver des sites et d'éviter de construire des barage par exemple: de plus il y a des prevention pour le frayere, l'écosysteme...(avec pagaie couleur par exemple)

pour les bassin artificiels ils sont souvent réalisés sur des installations deja existantes comme des ecluse, un barrage... et puis c'est pas non plus un drame de voir du beton dans une ville non ?

pour les deplacements si les politiques se bougent pour que l'hydrogene, le gpl, le bio carburant... soit developpés et surtout moins chère à l'achat je pense que tout le monde est pour non ?

pour resumer je suis persuader de polluer en pratiquant mon sport mais pas plus que pour tout autre loisir... et puis je ne pense pas dégrader ! au contraire je pense que le kayak permet de preserver ou mieux de faire revivre des portions de rivière qui étaient des anciennes installations en ruines ! au moins un bassin artificiel oxygene un peu l'eau non ?

bon j'arrete d'ecrire car j'use de l'encre et du papier pour rien ;);)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:34 

Inscription : Lun Fév 12, 2007 00:35
Message(s) : 338
Localisation :
bah j'aimerai bien qu'on me cite un, pas plus de un sport de compétition qui est écolo? car j'ai beau chercher mais judo, boxe, athlétisme, rally, formule 1, bref tous les sports de haut niveau demande des déplacements... Donc sur ce point je vois pas l'utilité de reconnaitre que comme tous les sports le kayak n'est pas écolO.
La dégradation des sites naturels, toutes les compètes (je m'arrête au niveau régional), ne génèrent pas plus de déchets que les autres manifestations. après il suffit de mettre des sacs poubelles et au niveau que je connais c'est toujours propre... enfin en normandie :) après je sais pas


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1565
T'a tout bon le Bleu!!!

Le canoe kayak de competition n'a rien d'écolo c'est sùr. On ne vas pas redire ce que tu a si bien enuméré.
Par contre nous somme bien un sport de pleine aire. La compéte émigre vers des "stade d'eau vives" qui pourraient ressembler plus à un méga skatepark. Sur ce point tu a mille fois raison.
Par contre cite moi un seul sport de haut niveau qui soit écolo?

Aprés on en est tous conscient.
De la même façon que la grenouille donne la meteo, nous pouvons te donner la qualité de l'eau. Ayant eu la leptospirose en 2004, je peus t'assurer que nous y sommes sensible. Les années passent et ça ne change pas énormement.

Aprés, 10 ans de haut niveau ne m'empéche pas d'aller bosser à vélo, recycler de l'huile pour faire rouler ma voiture, faire le tri selectif ou encore changer la lessive pour une boule céramique et faire la vaissele avec un produit à moindre impacte. Bien au contraire. Vu ce que j'ais vu ailleur, j'espère que ca ne sera pas comme ça pour mes petits enfants.Je veus que eux aussi connaissent les orchidées que je croise au bord des riviéres et l'écosystéme qui vas avec.



Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 22:07 

Inscription : Lun Mai 05, 2008 14:26
Message(s) : 8
Localisation :
C'est vrai, de nombreux sports sont polluants, de part leur pratique même. Mais de là à afficher une bonne conscience en s'affichant comme défenseurs de l'environnement, il y a un pas que d'autres sportifs hésitent à faire... ou franchissent allègrement comme dans le dernier numéro de Sport et Vie, dans lequel différents sportifs, BMX par exemple, s'affichent en défenseurs de la cause verte.
D'autre part, il semble que mes propos n'aient pas tous été compris, comme j'ai pu le voir, il existe des compétitions organisées en milieu naturel d'autres sur des stades artificiels. Les avantages des stades en ville sont à mon sens de néophite innombrables: moins de déplacements en voiture, pas d'impact sur le milieu naturel, et remise en valeur d'anciennes friches. (je suis allé sur le site d'un constructeur, hydrostadium)
Enfin, l'argumentaire lié au développement de transports propres ne tient pas, car la seule issue qui est envisageable actuellement, et à la portée de tout un chacun, pour réduire nos rejets est de diminuer nos déplacements.
Je me dois de vous signaler que j'ai récemment lu dans le magazine "Challenges" que la fabrication d'un litre de bio-éthanol nécessite 4000 litres d'eau.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 22:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 07, 2003 18:58
Message(s) : 689
Oula !! un extrémiste écologique ;) je vois pas vraiment quel sport pourrait être déclaré "écologique" ?!? peut être courir à poil sur une plage :D

sérieusement sur la construction c'est plus nocif pour le constructeur que pour la nature, le produit fini est relativement inerte.

dégradation des sites naturels, pas pour la compétition qui ne "dégrade" que des sites déjà très dégradés du fait des aménagement routiers ou industriels, à haut niveau exclusivement sur des sites intégralement artificiels, certes très peu écologiques mais pour d'autres raisons.
la pratique loisir de masse est néfaste quel que soit l'activité pratiquée, ça n'a rien à voir avec le kayak...

la multiplication des déplacements, surtout en dehors de l'europe ne concerne que quelques sportifs de haut niveau, l'impact est négligeable.

boing tu est bizarre comme écolo : un site de kayak artificiel marche avec des pompes électriques et est construit en béton, les avantages innombrables, à part pour EDF...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 22:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Nov 11, 2005 20:20
Message(s) : 651
Localisation : liginiac
quote:
Posté par boing
Enfin, l'argumentaire lié au développement de transports propres ne tient pas, car la seule issue qui est envisageable actuellement, et à la portée de tout un chacun, pour réduire nos rejets est de diminuer nos déplacements.
Je me dois de vous signaler que j'ai récemment lu dans le magazine "Challenges" que la fabrication d'un litre de bio-éthanol nécessite 4000 litres d'eau.




la solution du moteur presque non poluant existe depuis plus de 10 ans, c'est le moteur de paul pantone, qui marche avec ... de l'eau.
fait une petite recherhce sur google tu sera trés étoné!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 23:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 28, 2003 09:25
Message(s) : 1565
Prennons le cas d'un site naturel protégé mondialement connu comme "les Roches du diable" en Bretagne. Site protégé depuis Matusalème. Et des kayakistent qui viennent y tendre leur bassin de slalom tout l'hiver!!??
Zône protegé j'ais bien dis, ce qui n'empéche pas la tenue de competition mondiale tout les 4 ans. Dans le plus grand respect du site.
Personne ne quitte les chemins balisés, pas un papier gras en vue alors que se ne sont pas les poubelles qui se bousculent.
Et aucune négligeance quand à la bonne santé des arbres centenaire sur lequelles nous accrochons nos cables pour pauser nos portes au dessus de l'eau.La grande prairie situé en amont pourrait etre un avre de sieste entre deux manches dans l'herbe haute mais non. Personne n'y vas car nous savons que c'est interdit et pas bon du tout pour mére nature.

Résultat: Lorsque les gens viennent visiter le coin au beaux jours, le kayakiste est inconito.
L'eau passe et le kayakiste avec...

Pour la petite histoire du bio-ethanol c'est sùr que se n'est pas la solution.Changeont notre consommation et non se que nous consommons.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 08:53 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Jan 31, 2002 14:14
Message(s) : 932
Courageux et intéressant ce post de Boing...
Ça promet un débat passionnant.
Le côté "titillant" de ce débat me fait un peu penser à un mec qui entrerait sur un forum de Karaté en disant que les karatékas sont tous des petites fiottes...
Voyons où ça nous mène...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 09:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Jan 08, 2003 15:08
Message(s) : 816
Localisation :
Bah, on va pas faire un débat pour dire qu'on est un sport écolo alors que les besoins de la pratique font que l'on pollue beaucoup...la seule chose qu'on peut dire c'est que malgré les nombreux voyages en voiture (le plus souvent en covoiturage ou en minibus de club tout de même!!), on respecte beaucoup notre milieu de pratique, à savoir la nature et que où que l'on aille, on essaie de limiter au maximum notre empreinte écologique. Nettoyage de la rivière, place de camping toujours propre (pour ce qui est des kayakistes que je connais)...etc..etc.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 09:36 

Inscription : Mar Oct 07, 2003 10:21
Message(s) : 586
Ne l'oubliont pas,l'écologie est avant tout une science, celle de l'étude des milieux en tenant compte des habitants, végetaux, animaux, kayakistes compris. La connaissance du milieu, trés enseignées pendant les stages jeunes dans les années 80/85 à presque completement disparu de la culture CK, ne figure pas au pagaies couleurs, et de toute façon la majorité des pratiquants actuels vivent en zone urbaine.

Le kayak n'est donc pas le seul sport écolo, c'est juste un sport de plein air, où on fait 1000 bornes tous les week end pour naviguer sur lacher d'eau ou pour tourner en rond comme des cochons malades sur un stade d'eau vive alimenté par des pompes!

Ceci dit, les kayakistes restent malgré tous les témoins privilegiés des évolutions (dans les deux sens ) des milieux aquatiques (enfin pour ceux qui si interresent et qui ont autre chose que du speretex entre les oreilles).


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 09:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Déc 11, 2004 08:31
Message(s) : 2302
Localisation : Annecy
Clairement le kayak n'est pas ecolo et il serait idiot de le pretendre ! Mais aucun autre sport ne l'est ...
En poussant le raisonnement a l'extreme on pourrait facilement montrer qu'aucun geste quel qu'il soit n'est ecolo ! Par contre la ou on peut etre "fier" de notre sport, c'est dans la sensibilisation a l'ecologie ... Comme le cite manimal ou alex le cleps dans leurs exemples !

En attendant restons respectueux envers la nature et convertissons ceux qui ne le sont pas encore ce sera deja un grand pas !

Pour tryxan, courir a poil sur la plage oui, mais si tu es du coin est que tu es venu a velo, ah non le velo c'est produit a la chaine (sans jeu de mots) donc si tu es venu en tenue de sport (cad a poil !) ;o)

Pour le ceiste fou, a mon sens il n'existe pas de moteur non polluant, quel que soit le moteur (electrique, hydrogene ou autre) il y a un moment ou un autre pollution ... Sans etre au point sur pentone (j'en ai juste entendu parler ...) Ca ne fonctionne pas uniquement a l'eau ? Si ?



Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 10:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 12, 2004 22:38
Message(s) : 1135
Localisation :
Moi maintenant je ne marche plus que sur le béton parce que dans l'herbe on ne vois pas ce qu'il y à en dessous de nos pieds et donc j'ai peur d'écraser une coccinelle et de détruire toute la chaine alimentaire dans laquelle elle est inclue. J'me met à la place du scarabé, le pauvre si il trouve pas sa ptite coccinelle pour diner il va pas bien dormir....


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 19:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Jan 15, 2002 16:51
Message(s) : 2727
Quelques idées en vrac, je te laisse faire le tri pour savoir si c'est écolo ou non :
- on n'a pas de douches,... ni de vestiaires (pour le plaisir des yeux des promeneuses),
- l'eau est à température naturelle (pas de chauffage là non plus),
- on n'a pas d'éclairage halogène,
- on défend nos spots locaux, [url="http://www.sauvonslamalate.org/"]contre les centrales hydrau-électriques !
[/url:gut54jej30] également pour réduire nos déplacements.
- on boit de la bière bio du vin bio,
- on mange des saucisses bio et des fromages AOC,
- on sensibilise nos jeunes à la beauté de dame nature dans de splendides gorges encore un peu sauvage.
- les bateaux actuels sont certes en composite ou polyeth, mais initialement en bois et peaux de bêtes... on y reviendra avec la déplétion puis la pénurie de pétrole !
quote:
De plus, avec la forte médiatisation du moment les partiquants de loisir de masse se multiplieront et les risques sur l'environnement augmenteront de façon exponentielle.

La randonnée marche plus que jamais (si j'ose dire), et les nouveaux pratiquants respectent les sites et adoptent des comportements responsables.
quote:
la multiplication des déplacements
A la lecture des différents blogs j'ai pu constater qu'un kayakiste de haut niveau voyage énormement et que ces déplacements dépassent largement les frontières de l'Europe. Or on le sait, les transports représentent le principal fléau environnemental contemporain.

Le kayakiste, souvent fauché, pratique le co-voiturage, je pense d'ailleurs que nous sommes des pionniers en la matière, notamment l'autostop pour la navette de retour. Mais tu as raison, le kayakiste est aussi victime du voyage facile en raison du faible coût de certains vols. Cela, dit, cherches bien ils sont aussi nombreux à prendre le train ; [url="http://www.eauxvives.org/forum/search.asp"]tapes "train" ici ![/url:gut54jej30]

ricou
victime contre mon gré de l'évolution.. des primates


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 20:31 

Inscription : Lun Nov 08, 2004 21:40
Message(s) : 112
Bonsoir a tous,
boing c'est un sujet trés interessant que voila. Etant moi même kayakiste et étudiant dans le milieu de l'eau je suis trés sensiblisé au respect de la nature et de nos milieux aquatiques. Je pense qu'effectivement ton message a pu etre mal perçu par certains et c'est assez normal puisque nombre d'entre eux font le maximum pour tenir un milieux propre et fonctionne de manière la plus écologique possible.En répondant a plusieurs de tes points tu pourra constater que nous faisons beaucoup d'efforts.Pour la construction des bateaux je n'ai rien a redire. En revanche pour le transport je pense comme alex que nous essayons toujours au maximum de faire des déplacements en commun (chose que tu peux voir aisément en regardant les différents messages qui ont pu etre poster par des personnes recherchant un club ou un groupe de personnes qui se déplace au même endroit). Par ailleurs la pratique du campement sur place est souvent choisi pour éviter les déplacements. Sur la question des dégradations naturels, il faut savoir que sur un cours d'eau naturel il n'est pas mauvais et il est même bon de pouvoir mettre quelques enrochements qui ne font qu'oxygéné l'eau et permette une meilleure épuration naturelle du cours d'eau. Enfin nombre de bassins construits sont étudiés au maximum pour respecter la faune et la flore (exemple d'aménagements qui servent de passe à poissons). Enfin il n'est pas négligeable que la bonne conscience d'un kayakiste ou d'un club de kayak, fait qu'ils s'occupent de nettoyage intensif dans le milieux de pratique et environnant au minimum deux fois par an, sans compter les inombrables déchets ramassés lors des entrainements qui ne sont que choses normales et courantes. Voila je pense donc que nous pouvons quand même etre content d'avoir un sport qui est soucieux de l'environnement même si le statut d'écologiste n'est peut être pas completement mérité.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 21:10 

Inscription : Ven Juil 20, 2007 20:29
Message(s) : 144
Localisation :
non!!! le ck s'inscrit dans une logique de dvp durable et de commerce équitable, ( cf l'apéro et le gueullton aprés la rivière) tout du local; pour l'écolo ok on a des bateaux plastiques ou composites!!! sinon pour les déplacements ils sont tjrs en covoiturages ( même si je prefererais prendre le birnlingo qd c'est Max Vantanen qui se propose de piloter tout le monde :D:([:0][:p]:(


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 21:21 

Inscription : Lun Mars 28, 2005 12:29
Message(s) : 209
Localisation :
quote:
Posté par boing



la multiplication des déplacements
A la lecture des différents blogs j'ai pu constater qu'un kayakiste de haut niveau voyage énormement et que ces déplacements dépassent largement les frontières de l'Europe. Or on le sait, les transports représentent le principal fléau environnemental contemporain.




C'est vrais , tu as raison on devrait se déplacer en charette ou méme pérrir dans nos montagnes ... :D


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 10:00 

Inscription : Lun Déc 08, 2003 15:02
Message(s) : 324
Pour ton prochain topic boing, je te propose d'aller sur Velo101 et trouver qqch à dire sur le dopage dans le cyclisme...


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 10:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Jan 08, 2003 15:08
Message(s) : 816
Localisation :
Bah, je crois qu'on peut cloturer le sujet, l'essentiel a été dit, Boing a eu des réponses à ses questions...en résumé, le kayakiste n'est pas un hermite, mais se soucie de son milieu de pratique au maximum.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 10:12 

Inscription : Lun Déc 08, 2003 15:02
Message(s) : 324
Et pourquoi ce topic dans le slalom???


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 10:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Déc 07, 2001 15:44
Message(s) : 1076
Localisation :
quote:
Posté par alex le cleps

Bah, on va pas faire un débat pour dire qu'on est un sport écolo alors que les besoins de la pratique font que l'on pollue beaucoup...la seule chose qu'on peut dire c'est que malgré les nombreux voyages en voiture (le plus souvent en covoiturage ou en minibus de club tout de même!!), on respecte beaucoup notre milieu de pratique, à savoir la nature et que où que l'on aille, on essaie de limiter au maximum notre empreinte écologique. Nettoyage de la rivière, place de camping toujours propre (pour ce qui est des kayakistes que je connais)...etc..etc.



Voilà, je crois que c'est une excellente réponse, ça.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 12:07 

Inscription : Ven Juil 20, 2007 20:29
Message(s) : 144
Localisation :
Boing, tu sorts ou j'te sort mais faudrat prendre une décision!!!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 17:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Nov 11, 2005 20:20
Message(s) : 651
Localisation : liginiac
quote:
Posté par siphon 07

Boing, tu sorts ou j'te sort mais faudrat prendre une décision!!!



trés diplomate, si j'avais été modérateur c'est toi que j'aurais sorti! boing n'a insulté personne il me semble, et a posé c'est question avec "prudence" non?



Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 18:06 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Déc 09, 2007 17:37
Message(s) : 13
Localisation :
on est tous d'accord sur trois points!

-le kayak n'est pas un sport écolo
-le kayakiste est dans l'esemble propre et respectueux du mieu naturel ou il se trouve
-le kayakiste n'est pas un hermite
Ce qu'il faut faire comme dans mon club initier les cadet et les plus jeune comme moi a prendre les bonne habitue(un cadet qui parle)


Car le kayak c'est un sport on l'on compose avec la nature qui est trés belle


La tribu est d'accord sur un dernier points il faut préserver et protéger la faune et la flore!!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 18:49 
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Sep 21, 2003 02:01
Message(s) : 592
Localisation : Annecy
On protège les poissons des pêcheurs en les faisant fuir lorsqu'on passe :D



C'est par où la sortie ?:?


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 07, 2008 20:54 

Inscription : Jeu Déc 11, 2003 13:27
Message(s) : 34
Localisation :
J'aurai juste une question pour boing, puisque tu nous proposes une auto analyse de notre pratique et que tu nous reproches de nous pretendre "sport ecolo" (enfin si tu pouvais me dire ou tu as vu slalom "sport ecolo") est ce que tu pourrai nous definir ce qu'est a ton sens un "sport ecolo" et nous donner quelques exemples, autre que courir nu sur la plage?
Si tu es fervent defenseur de l'ecologie tu dois bien avoir quelques preceptes a nous transmettre pour nous permettre de nous ameliorer (il est jamais trop tard pour bien faire) ou peu etre nous donner des exemples de fausses idées sur l'ecologie.
Personellement je trouve que c'est un sujet interessant et si certain d'entre vous ont quelques "trucs" pour ameliorer notre comportement et preserver dame nature ça serait sympa d'en faire profiter tout le monde.
Je ne suis pas pres a tout, je sais qu'au moins un d'entre nous a essayé de revenir aux sabots en bois l'espace d'une descente et que c'était pas top niveau confort!!


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant


 Qui est en ligne ? 

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :