Index  •   Annuaire  •   FAQ   •  Rechercher   •  Mot de passe oublié? Nous sommes actuellement le Dim Mars 24, 2019 19:05




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
 Le Conquet: écologie punitive ??? 
Auteur Message
 Sujet du message: Le Conquet: écologie punitive ???
MessagePublié: Mer Jan 30, 2019 13:40 

Inscription : Mar Avr 06, 2010 23:50
Message(s) : 180
Je mets ce post ici bien qu'il ne s'agisse pas expressement d'un problème d'accès à une rivière mais nous sommes nombreux à naviguer en rivère ET en mer.



Bonjour à tous.

Je relaie bien volontiers le courrier qui suit et qui propose la signature (urgente) d'une pétition parce que :

1) il nous alerte sur les dérives d'une certaine « écologie punitive » promue par une « bienveillante » technocratie liberticide qui avance de moins en moins masquée :

« Jean-Marc Janvier nous transmet une information et une proposition de
pétition à signer (voir pièce jointe) et à expédier par courrier postal
avant le 5 février, pétition établie par l’Association des Plaisanciers
du Port du Conquet - APPC (https://www.plaisance-conquet.fr/).
Nous n'avons pas la teneur exact du décret mais il paraît utile de faire
pression pour exiger plus de transparence et défendre une approche
raisonnée des questions d'environnement.
A bientôt

"Pétition des plaisanciers du Conquet
Contre la restriction d’accès à l’estran des îles de l’archipel de Molène
Nous venons d’être informés qu’un décret du préfet est à la signature
pour interdire l’accès à l’estran des îles de l’archipel de Molène.
Nous comprenons la nécessité de protéger certaines espèces d'oiseaux 
lors de leur reproduction et de leur nidification au printemps.
Nous souhaitons que la restriction d'accès ne soit que limitée aux lieux
et périodes nécessaires et ceci sans passe-droit.
L'attractivité des îles est importante pour les habitants de la région
et pour les touristes.
La mise en place d'une interdiction d'accès à l’estran des îles de
l’archipel de Molène, en dehors des lieux et périodes de reproduction et
de nidification, sera perçue comme une atteinte injustifiée à la liberté
de circulation dans le domaine public maritime.
Ce projet d'interdiction conforte l'opinion de ceux qui craignaient que
la création du parc marin génère une restriction croissante de nos libertés.
Nous ne voulons pas que les îles de l’archipel deviennent un lieu
interdit où seuls les « autorisés » et les gardes pourraient se promener."
*************
Envoyé: Dimanche 27 Janvier 2019 14:32:39
Objet: pétition /  restriction d'accès à l’estran

Bonjour à tous,

Suite à notre AG d’hier, je vous adresse la pétition établie pour les
plaisanciers du Conquet  pour la faire signer par votre entourage et
votre voisinage.
Je viens de transmettre cette pétition aux autres associations de
plaisanciers concernées.

Une fois signée, la pétition est à déposer dans la boite aux lettres de
l’APPC ou à expédier par courrier postal avant le 5 février à :
APPC
33 quai du Dréllac’h
29217 Le Conquet

Cordialement,
Pierre Chauchot
secrétaire de l’Association des Plaisanciers du Port du Conquet (APPC) »

et

2) parce que je crois que ça vaut le coup de réagir quand il en est encore temps avant que de nobles esprits ne parviennent sous divers prétextes fallacieux à cantonner nos espaces de navigation, donc de vie, d'existence, aux seuls plans d'eau des centres commerciaux.

Hier ce furent Les Sept Iles, aujourd'hui ce serait l'archipel de Molène, demain Les Glénans ? Et pour la Méditerranée, ce serait quoi ?


Jean-Pierre


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Conquet: écologie punitive ???
MessagePublié: Lun Fév 04, 2019 14:27 

Inscription : Mar Avr 06, 2010 23:50
Message(s) : 180
Dernières nouvelles: la situation évolue et il semblerait que la Préfecture a écouté les "pétitionnaires" mais méfiance pour le futur, là et ailleurs...

Info reprise de kayakistesdemer.org :

(...)
l'estran de plusieurs îles sera interdit du 1er avril au 31 juillet.

Voici le communiqué de presse du Préfet :

Préservation d’espèces en voie de disparition sur l’archipel de Molène

L’archipel de Molène abrite des espèces d’oiseaux marins protégées, dont certaines se trouvent en voie de disparition.

C’est notamment le cas du grand gravelot, dont 17 à 30 % de la population nationale se trouve sur l’archipel, et qui connaît de véritables difficultés à se reproduire.


Leur période de reproduction (mars-juillet) correspond à la période d'augmentation de la fréquentation sur les îlots. Or, le grand gravelot niche à même le sol, dans une simple cuvette, au milieu des galets, ce qui le rend particulièrement vulnérable au piétinement. Si la prédation inter-espèces constitue une des explications aux échecs de la reproduction, le dérangement et les déplacements humains peuvent ainsi perturber tout le processus de reproduction, de l’accouplement à l’envol, en passant par la ponte, l’incubation et l’élevage.


Afin de ne pas voir disparaître le grand gravelot, mais également les autres espèces menacées que sont les sternes naine, de Dougall, pierregarin et caugek et l’huitrier pie, le préfet du Finistère, Pascal LELARGE, présentera la semaine prochaine des mesures d’urgence au conseil de gestion du Parc national marin d’Iroise.

Du 1er avril au 31 juillet, période critique pour la reproduction de ces espèces, l’accès à certains secteurs du domaine public maritime de l’archipel de Molène sera interdit, tout comme l’introduction d’animaux domestiques et le survol de moins de 300 mètres de tout aéronef.

La zone d’interdiction ne concerne que les estrans des îlots Bannec, Lédénez de Balaneg, l'île aux Chrétiens, Quéménès, Lédénez, Litiri et Béniguet


Ces mesures tiennent compte des périodes et zones de reproduction des oiseaux, mais également de la fréquentation des îlots par les usagers. Ainsi, en-dehors de ces zones préservées du 1er avril au 31 juillet, les activités humaines telles que le tourisme et la pêche pourront se poursuivre sur l’archipel.


L'archipel de Molène est le symbole d'une biodiversité riche et exceptionnelle mais également d'une fragilité dont les activités humaines sont en partie responsables. L'intervention de l'Etat est indispensable pour éviter que cette biodiversité disparaisse.


En complément, le préfet a demandé à inscrire les objectifs de préservation de la biodiversité dans le Finistère dans les projets pédagogiques. En effet, la sensibilisation des jeunes à cet enjeu qui concerne leur avenir est indispensable. (...).


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Conquet: écologie punitive ???
MessagePublié: Jeu Fév 07, 2019 14:25 

Inscription : Mar Avr 06, 2010 23:50
Message(s) : 180
Pour ceux que ça intéresse, suite du feuilleton:

https://www.francebleu.fr/infos/climat- ... 1549467486

Il s'agit de notre droit à naviguer dans l'espace public tout en respectantt les petits oiseaux et les vélociraptors : nous avons sans doute intérêt à surveiller cette affaire comme le lait dans la casserole sur le feu.

Le risque, progressivement, ce pourrait être de se retrouver cantonné et limité aux plans d'eau très conviviaux comme celui situé entre D4 et Ikea (les nantais comprendront de quoi je cause).


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 


 Qui est en ligne ? 

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :