ForumEVO
http://www.eauxvives.org/forum/

GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??
http://www.eauxvives.org/forum/viewtopic.php?f=30&t=24827
Page 20 sur 20

Auteur:  Ploof [ Lun Jan 18, 2016 20:10 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

(UP) Pour remonter dans le bon topic

pandion07 a écrit:
Gaz de schiste : Permis de Montélimar la mobilisation continue


Pièces jointes:
COMMUNIQUÉ DE PRESSE 16-01-2016-2.pdf [64.98 Kio]
Téléchargé 161 fois

Auteur:  d.f [ Mar Jan 19, 2016 10:39 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

le problème n'est pas politique car les politiques s'est vous et moi qui les mettons au pouvoir donc ils font ce qui plait au peuple. pour écrire sur evo il faut un ordi qui a comme composant des minerais rares qui sont polluant a fabriquer, qui sont extrait dans de belles démocraties soutenue par les industriels et nos politiques donc indirectement par nous.
la question est retour en arrière? ou continuer à piller les autres continents? sans être d'accord avec les états unis qui ont détruit la faune et la flore ils extraient local et ils consomment local et ils vendent
personne ne voudra abaisser son mode vie . donc si il faut jouer avec la merde il faut avoir le courage de le faire chez soi avec des législations un peu plus garantie que celle qui sont en vigueur à l'autre bout du monde.
mais moi aussi je n'aimerais pas avoir un derrick dans mon jardin
bonne journée

Auteur:  Ploof [ Mar Jan 19, 2016 12:32 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Mmmmh un avis enrichit de modération :mrgreen: :mrgreen: Suis pas sur que ça fasse avancer de bcp l'histoire là... :roll:



Nous élisons des politiques qui ne respectent plus la voix du peuple. C'est plus exact.

Auteur:  raph joss [ Mar Jan 19, 2016 21:04 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

d.f a écrit:
le problème n'est pas politique car les politiques s'est vous et moi qui les mettons au pouvoir donc ils font ce qui plait au peuple. pour écrire sur evo il faut un ordi qui a comme composant des minerais rares qui sont polluant a fabriquer, qui sont extrait dans de belles démocraties soutenue par les industriels et nos politiques donc indirectement par nous.
la question est retour en arrière? ou continuer à piller les autres continents? sans être d'accord avec les états unis qui ont détruit la faune et la flore ils extraient local et ils consomment local et ils vendent
personne ne voudra abaisser son mode vie . donc si il faut jouer avec la merde il faut avoir le courage de le faire chez soi avec des législations un peu plus garantie que celle qui sont en vigueur à l'autre bout du monde.
mais moi aussi je n'aimerais pas avoir un derrick dans mon jardin
bonne journée


Ca fait du bien réouvrir ce topic, car le risque est toujours là...
Pour que l'on ne parte pas dans tout les sens, il me semble que l’intérêt premier d'un tel topic sur evo était de mettre en avant les impacts de l’exploitation (et de l'exploration) du gaz de schiste sur nos rivières. D.F. les questions que tu pause son intéressante et pertinente. Mais à mon sens la problématique est trop large pour être pleinement débattue sur un forum de kayak. Alors oui tu a raison la plupart des intervenants sembleront focalisés sur leurs nombrils et sur leurs terrains de jeux ( tout comme lorsqu'il s'agit d'un projet de barrage), mais c'est la raison de vivre de ce topic "que risquent mes rivières si l'on exploite du Gds?".

Auteur:  meck44 [ Mer Jan 20, 2016 00:17 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Pour prolonger l'avis de Raph Joss et rester dans le domaine EVO, je crois que si dans un pays comme la France les rivières, et donc l'eau, sont vécues assez affectivement c'est que dans notre histoire elles ont été ce qui a structuré les déplacements et donc beaucoup de choses comme le peuplement et l'activité économique. Pour prendre un exemple qui va parler à beaucoup tous nos grands vins sont nés au bord de rivières car il fallait pouvoir facilement les faire circuler et la navigation fluviale était la seule fiable. Nos villes et villages s'appellent fréquemment "Machin sur Loire, Truc sur Adour, etc..." ce qui je crois est bien moins répandu dans des pays neufs comme les USA (je laisse ceux qui connaissent mieux ce pays que moi me le dire si j'écris une bêtise).
Être attaché aux rivières est bien sûr lié à notre pratique sportive mais si cela trouve un échos dans toute la population c'est aussi à cause de notre géographie et de notre histoire. Naviguer un peu partout nous rend juste plus sensibles à la réalité des rivières et fleuves et de leur protection.
Et de toutes façons avec un prix du baril en chute libre, les exploitants de gaz de schistes US sont en train de faire faillite !

Auteur:  d.f [ Mer Jan 20, 2016 09:38 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Et de toutes façons avec un prix du baril en chute libre, les exploitants de gaz de schistes US sont en train de faire faillite

les usa en faillite pour l'instant mais ils vont bien nous trouver une raison pour aller faire la guerre dans un pays producteur de pétrole sous la raison du terrorisme et ils redeviendront en force sur le marché.

Auteur:  Ploof [ Jeu Fév 11, 2016 15:46 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

http://mobile.francetvinfo.fr/monde/env ... ef=acc_dir

Auteur:  meck44 [ Ven Fév 12, 2016 23:41 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Ploof a écrit:
http://mobile.francetvinfo.fr/monde/environnement/gaz-de-schiste/etats-unis-des-tremblements-de-terre-a-cause-de-l-exploitation-du-gaz-de-schiste-et-du-petrole_1307427.html#xtref=acc_dir

Je trouve qu'ils sont pisse-froids ces habitants de l'Oklahoma : sans les gaz de schistes pourraient-ils un jour espérer rentrer dans le Guinness pour le record des tremblements de terre ? Et chez nous compte-tenu de notre concentration de centrales nucléaires cela ferait une combinaison sympa = tremblement de terre et centrales...

Auteur:  pier64 [ Sam Fév 13, 2016 14:59 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

heureusement qu'on a peu ou pas de centrales à charbon contrairement aux allemands quand on sait que le ratio de victimes est de 1 pour 4500 en faveur du nucléaire par rapport au charbon !!!!

Auteur:  Ploof [ Lun Fév 15, 2016 22:34 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

pier64 a écrit:
heureusement qu'on a peu ou pas de centrales à charbon contrairement aux allemands quand on sait que le ratio de victimes est de 1 pour 4500 en faveur du nucléaire par rapport au charbon !!!!


Certes, certes... :roll:

Auteur:  jorispab [ Dim Fév 21, 2016 13:24 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

http://finalscape.com/?p=5088


Total vient de gagner contre l’Etat : le tribunal administratif annule la décision qui abrogeait le permis de recherche de Montélimar. Nouvelle preuve des failles de la loi votée en juillet 2011. Les opposants appellent déjà à manifester le 28 février à Barjac (Gard). Explications.

Durant l’hiver et le printemps 2011, une mobilisation citoyenne massive (voir ce récit) a obligé le gouvernement et le parlement, majoritairement à droite, à voter en urgence une loi d’interdiction d’utilisation de la fracturation hydraulique. Bien que ce soit la seule technique utilisée pour explorer et exploiter le gaz et le pétrole de schiste, l’article 2 de cette loi du 13 juillet 2011 laisse entendre que des techniques alternatives existent. Tandis que l’article 3 oblige les détenteurs de permis de recherche d’hydrocarbures à dire à l’administration s’ils comptent utiliser la fracturation hydraulique.
La loi du 13 juillet 2011 encourage donc les industriels à masquer leurs véritables intentions : puisque la loi reconnaît la possible existence de techniques alternatives, un détenteur de permis a tout intérêt à dire qu’il va utiliser une technique alternative et qu’il renonce à la fracturation hydraulique. A minima pour gagner du temps. Toutes les entreprises concernées, hormis une (Schuepbach pour les permis de Nant et de Villeneuve de Berg), ont d’ailleurs fait ce choix. Le plus souvent en contradiction avec les documents qu’elles avaient remis aux autorités pour obtenir le dit permis.

C’est le cas de Total pour le permis de Montélimar (4327 km2 qui s’étend du Sud de Valence à la région de Montpellier). Suite au vote de la loi, l’entreprise reconnaît vouloir utiliser les « techniques de stimulation » « qui seront disponibles », mais elle affirme qu’elle n’utilisera pas la fracturation hydraulique. A ce jour, aucune autre technique de stimulation n’est disponible : Christophe de Margerie lui-même expliquait au Monde en janvier 2013 que Total abandonnait la piste alternative sur laquelle l’entreprise travaillait, tandis que les entreprises qui se vantaient d’avoir mis au point des méthodes alternatives n’ont jamais réussi à convaincre. Pire, certaines ont fait faillite et/ou ont été condamnées pour escroquerie aux États-Unis.
Plus de dix ans après le début de la production industrielle de gaz et pétrole de schiste, la seule technique utilisée est donc la fracturation hydraulique. Au regard de la loi française, l’exploitation de gaz de schiste sur le permis de Montélimar est donc impossible. Pourtant, Total a cherché à conserver coûte que coûte son permis, sans masquer ses ambitions : le nom de la filiale de Total détentrice du permis est Total Shale Europe (shale veut dire schiste en anglais). On ne peut pas être plus clair.

NKM a outrepassé ses compétences

A l’automne 2011, le gouvernement de François Fillon décide d’annuler les permis de Schuepbach, mais aussi le permis de Total. A juste titre pour Schuepbach : le 22 décembre 2015, son recours a été rejeté puisque l’entreprise n’avait pas exclu l’utilisation de la fracturation hydraulique. Le tribunal administratif vient par contre « d’annuler pour excès de pouvoir l’arrêté du ministre de l’écologie » concernant Total. En 2011, pour étayer sa décision, le ministère avait considéré que Total n’était pas suffisamment précise sur les techniques alternatives qu’elle comptait utiliser. C’est juste. Mais ce motif n’est pas prévu par la loi.

Pour le tribunal, « l’autorité administrative a exigé des précisions qui n’étaient pas prévues par l’article 3 ». « En se fondant sur un motif étranger à ceux prévus par la loi du 13 juillet 2011, les auteurs de la décision ont commis une erreur de droit » précise le tribunal et « la décision [d’annulation du permis] est entachée d’un détournement de procédure ». En annulant le permis de Montélimar, la ministre Nathalie Kosciusko Morizet a donc outrepassé le droit : la loi ne lui donne aucune compétence pour statuer de la sincérité de l’entreprise ou de la réalité des techniques alternatives.

Une loi défaillante

La décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise révèle au grand jour ce que les opposants aux hydrocarbures de schiste ont toujours dit : la loi du 13 juillet 2011 n’a pas interdit l’exploration ou l’exploitation d’hydrocarbures de schiste. « La loi n’interdit que la technique de la fracturation hydraulique » comme le précise le jugement du tribunal administratif. Une faille qui a toujours été vivement critiquée par les opposants aux hydrocarbures de schiste et qui avait poussé les élus socialistes à ne pas prendre part au vote en 2011 : ils s’étaient engagés à compléter la loi dès qu’ils seraient au pouvoir.

Auteur:  120de7 [ Lun Fév 22, 2016 18:35 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

jorispab a écrit:
http://finalscape.com/?p=5088

ils s’étaient engagés à compléter la loi dès qu’ils seraient au pouvoir.


ça va peut-être arriver non ? :evil: enfin on peut y croire...

Auteur:  Ploof [ Lun Mars 14, 2016 21:58 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

http://www.20minutes.fr/montpellier/180 ... ontpellier

Auteur:  jorispab [ Mar Mars 29, 2016 08:02 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

http://www.lemonde.fr/energies/article/ ... 53054.html

Environ sept millions de personnes vivent dans des régions du centre et de l’est des Etats-Unis où la fracturation hydraulique peut causer des secousses telluriques risquant d’endommager les constructions, selon un rapport de l’Institut américain de géophysique (USGS – United States Geological Survey) publié lundi 28 mars. L’Oklahoma, le Kansas, le Texas, le Colorado, le Nouveau-Mexique et l’Arkansas sont, dans l’ordre, les plus exposés. L’Oklahoma et le Texas abritent la population la plus importante exposée à ce risque.


Dans certains endroits, des destructions peuvent être provoquées à la fois par des séismes naturels et par des activités de fracturation. Cette technique consiste à extraire pétrole et gaz naturel par injection d’eau à haute pression dans des puits très profonds, sous les nappes phréatiques. Dans ces régions, le risque de tremblement de terre toutes causes confondues est similaire à celui de séisme naturel en Californie – qui est très élevé.
« Secousses puissantes »

« Le fait d’inclure les secousses telluriques résultant d’activités humaines a fortement accru dans notre évaluation le risque dans plusieurs parties des Etats-Unis », a souligné Mark Petersen, responsable de la cartographie sismique à l’USGS. C’est la première fois que l’USGS publie une carte des risques sismiques résultant de la fracturation hydraulique. Auparavant, seuls les risques de tremblement de terre naturel étaient concernés par ses prévisions.


« Au cours des cinq dernières années, l’USGS a rapporté des secousses puissantes et des dégâts dans des endroits situés dans les six Etats les plus à risques, et ces tremblements de terre ont résulté pour la plupart d’activités de fracturation », a précisé Mark Petersen. Les scientifiques ont identifié 21 endroits ayant connu ces dernières années un accroissement des séismes provoqués par la fracturation.

Leur carte montre tous les séismes, naturels et résultant de la fracturation, survenus entre 1980 et 2015 dans le centre et l’est des Etats-Unis, et dont la magnitude était égale ou supérieure à 2,5 sur l’échelle ouverte de Richter.

Image
La carte de l'USGS, qui indique tous les séismes, naturels et résultant de la fracturation, survenus entre 1980 et 2015 dont la magnitude était égale ou supérieure à 2,5 sur l’échelle ouverte de Richter.

Auteur:  jorispab [ Dim Avr 24, 2016 11:08 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??


Jeremy Buckingham, député écologiste australien, proteste contre l’utilisation de la fracturation hydraulique pour extraire le gaz naturel. Afin de prouver ses dangers, et notamment le fait que cette technique dégage du gaz dans l’atmosphère, il a tenté d’allumer des bulles qui sortaient d’une rivière située juste à côté d’une exploitation.



.... voila voila ....

Auteur:  NO FEAR [ Dim Nov 20, 2016 09:31 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

En core une belle connerie

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2 ... 4edf-8f12-

Auteur:  Ploof [ Mer Mars 01, 2017 10:42 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

http://mobile.lemonde.fr/planete/articl ... google.fr/

Auteur:  Ploof [ Dim Mars 18, 2018 09:59 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Allez... .Celle-là.... C'est cadeau :mrgreen:

https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 70592.html

https://stopgazdeschiste.org/tag/societe-generale/

Bon Dimanche :)

Auteur:  jpr44 [ Mar Déc 18, 2018 12:30 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

Parmi les alternatives aux gazs de schistes, le développement de l'hydroélectricité, technique qui nous touchent "nouzotres" kayakistes évidemment de très, très, très près, est bien loin d'être abandonnée :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... que_vf.pdf

Auteur:  Ploof [ Mar Déc 18, 2018 16:42 ]
Sujet du message:  Re: GAZ DE SCHISTES ET IMPACTS ??

...
et certains attendent de flirter officiellement avec les deux euros du litre pour relancer la course à la rentabilité du Gaz de Schistes....

(Le coup de rentabiliser des méthodes d'extraction "plus propres" : c pas moi qui l'ai dit hein !!!!)

Bref.... Ça devrait pas tarder à revenir sur la table....

Page 20 sur 20 Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/